Céline Léger-Danion devient la conseillère livre et lecture de Françoise Nyssen

Antoine Oury - 29.09.2017

Edition - Société - Céline Léger-Danion - Céline Léger-Danion ministere culture - Céline Léger-Danion Nyssen


Depuis le départ de Jean-Miguel Pire à la fin du mois d'août pour des raisons personnelles, le cabinet de la ministre de la Culture Françoise Nyssen se retrouvait sans conseiller en charge de l'accès à la culture, de l'éducation artistique et culturelle, du livre et de la lecture. C'est désormais Céline Léger-Danion qui assume cette fonction au ministère de la Culture, annonce un arrêté.


Ministère de la Culture
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

À quelques semaines de la Foire du Livre de Francfort, dont la France est l'invitée d'honneur, il devenait évidemment urgent de doter le ministère d'un nouveau conseil en matière de livre et lecture. Le soudain désistement de Jean-Miguel Pire avait surpris au ministère, et un successeur devait être trouvé sans tarder.

 

C'est finalement Céline Léger-Danion qui assume désormais les fonctions de conseillère en charge de l'accès à la culture, de l'éducation artistique et culturelle, du livre et de la lecture auprès de Françoise Nyssen. Diplômée du Groupe EAC, Céline Léger-Danion a fait ses armes au sein de la DRAC Île-de-France et du ministère de Culture entre 2004 et 2007, d'abord à la tutelle des institutions théâtrales, puis à celle des opérateurs musées.

 

Directrice financière et juridique du Musée d'Orsay entre 2008 et 2010, elle enchaîne ensuite avec le ministère du Budget, en tant que responsable de la cellule « Opérateurs de l'État ». Enfin, elle se rapproche à nouveau du théâtre en tant qu'administratrice du Théâtre des Bouffes du Nord, de 2012 à 2014, puis comme directrice déléguée du Théâtre Gérard Philippe, à Saint-Denis.

 

Signalons également que Céline Léger-Danion fait partie du conseil d'orientation de Vers Le Haut, « un centre d'études et d'actions dédié aux jeunes, aux familles et à l'éducation, qui élabore et diffuse des propositions dans le débat public ». À ce titre, elle avait signé le 10 juillet dernier un appel pour l'organisation d'État généraux de l'Éducation adressé au président de la République.

 

« Il y a urgence à agir ! Il est temps de sortir des carcans idéologiques et des blocages institutionnels pour relancer ensemble un pacte éducatif associant largement les forces vives de notre pays », pouvait-on notamment lire dans cet appel.

 

Céline Léger-Danion a pris ses fonctions le 19 septembre dernier.