Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Censure d'un livre accusé de 'propagande gay' en Russie

Nicolas Gary - 20.08.2013

Edition - International - propagande gay - Russie - retrait d'un livre


Nouvelle vague de censure en Russie, contre les homosexuels ? C'est ce que semble indiquer la suppression d'un ouvrage racontant les parcours de célébrités du monde LGBT. Les librairies sont sommées de retirer l'ouvrage de leurs tables, autre conséquence de lois anti-gay entrées en vigueur dans le pays...

 

 


 

 

La presse locale explique que le titre de Viktoriya Degtyareva, Ils ont changé le monde... les GAYS, un livre retraçant le parcours d'Oscar Wilde, Elton John, Ellen DeGeneres ou encore Tchaïkovski. Après que l'avocat Alexander Lelikov a affirmé avoir vu le livre à portée de mains d'enfants, la décision de le retirer des librairies a fusé.

 

« Le livre est délibérément présenté comme une confiserie conçue pour les enfants, avec une couverture brillante et un beau papier glossy », s'indigne l'avocat. Et de déplorer la thématique même du livre, qu'il résume en « Pourquoi les écrivains, les musiciens et les compositeurs du livre sont si talentueux et connus ? Parce qu'ils sont gays ». 

 

Évidemment, ce genre de sophisme permet aisément de faire intervenir les législations russes concernant les homos, et l'avocat en appelle à l'application stricte de la loi, pour criminaliser les établissements qui commercialiseraient encore le livre. 

 

Depuis quelques heures, un scandale tout autre a éclaté, après que deux athlètes russes se sont embrassées, « à la russe ». Contestant toute action politique, les deux relayeuses se disent indignées que l'on tente de récupérer leur geste pour combattre la politique russe. Toutefois, le Comité olympique international avait demandé au pays que la Russie s'explique sur ces fameuses lois, alors que la charte olympique ne tolère aucune forme de discrimination. 

 

La loi a été adoptée en juin dernier à la Douma, l'assemblée, où les parlementaires ont essuyé de vives protestations de la foule. Différentes amendes sont prévues pour les couples homosexuels qui effectueraient de « la propagande » auprès des mineurs, allant jusqu'à 23.500 € pour des personnes morales. 

 

Pour revenir au livre de Viktoriya Degtyareva, l'avocat assure qu'il n'a aucun problème vis-à-vis des artistes eux-mêmes, mais qu'il préférerait amplement que l'ouvrage soit retiré des rayons. 

 

Cette année, Elton John en concert dans le pays, avait été invité à modérer ses excentricités vestimentaires : les politiciens russes lui avaient suggéré d'oublier les lunettes de strass et les boas en plume, et d'opter pour des vêtements qui soient plus conventionnels à l'occasion de ses concerts. L'artiste pouvait en effet tomber sous le coup de la fameuse « propagande gay », punie par la loi.