Censure du gouverneur de Hong Kong : Murdoch impliqué jusqu'au cou

Clément Solym - 24.01.2012

Edition - Justice - Rupert Murdoch - Lord Christopher Batten - East and West


Les écoutes illégales du News of the World n'ont pas fini d'avoir des répercussions. Le magnat des médias Rupert Murdoch a empêché la parution des mémoires du dernier gouverneur britannique de Hong-Kong parce qu'il « voulait s'attirer les faveurs des Chinois ». C'est une des conséquences inattendues de l'enquête publique lancée en juillet dernier pour faire la lumière sur les écoutes illégales du tabloïd britannique News of the World.

 

Démission en cascades, vies privées en pâture sur la place publique. Les occasions d'observer les conséquences directes des révélations de l'affaire ont été nombreuses. Mais cette enquête mène aussi à des résultats plus indirects. Ainsi l'ordre de ne pas publier le livre-mémoires de Lord Patten, dernier gouverneur de Hong-Kong (1992-1992) proviendrait de Rupert Murdoch lui-même.

 

Et l'explication apportée par l'enquête est des plus simples. Selon Lord Patten et la commission d'enquête, c'est essentiellement pour des raisons économiques que Rupert Murdoch a refusé la publication d'East and West, relatant le dernier mandant d'un gouverneur britannique à Hong-Kong.

 

Mais comment un simple livre peut-il tendre à lui seul des relations commerciales entre une entreprise et un état ?

 

Lord Chris Patten n'est pas du genre à garder la langue dans sa poche. À travers son livre, il critique les hommes politiques -rappelant la phrase d'un journaliste britannique « on ne peut pas lécher les bottes par téléphone » qui commentait l'attitude de Chamberlain devant Hitler en 1938-, la Chine pour ses paradoxes impossibles à comprendre pour un Occidental et les nouveaux riches du pays.

 

Murdoch le requin en mauvaise posture

 

L'enquête ne fait que confirmer une thèse qui ne faisait aucun doute dans l'esprit de Lord Batten : « Manifestement, Monsieur, Murdoch a estimé que la publication d'un livre critique à l'égard des leaders chinois ne profiterait pas à son commerce. Il a donc demandé à HarperCollins de le laisser tomber sous prétexte qu'il n'était pas bon ».

 

Il ajoute : « Or, il y a avait beaucoup de preuves pour suggérer que ce n'était pas l'avis de l'éditeur principal chez HarperCollins ». HarperCollins, bien que fondée en 1819, a été rachetée il y a plus de 20 ans par News Corporation, le conglomérat médiatique appartenant à Rupert Murdoch et sa famille.

 

Le livre avait pu finalement être publié par un autre éditeur aux États-Unis avec un autocollant « le livre que Rupert Murdoch a refusé de publier », puis en Europe (d'est en ouest en France).

 

Lord Patten a déclaré : « ce fut une décision commerciale (de ne pas publier mon livre), qui a rebondi à mon avantage ».

 

Tout va pour le mieux alors.

East and West sur Comparonet




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.