medias

Censure : les éditeurs du monde entier viennent en soutien au livre de John Bolton

Camille Cado - 19.06.2020

Edition - Les maisons - censure livre John Bolton - John Bolton Trump livre - soutien censure maison edition


Annoncé pour le 23 juin prochain, The Room Where It Happened, livre de John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale, pourrait bien ne jamais voir le jour. Alors que le ministère de la Justice (DoJ) a demandé une ordonnance pour interdire la publication de l’ouvrage, l’Union internationale des éditeurs a tenu à apporter son soutien à l’auteur, mais également à la maison d’édition Simon & Schuster. 
 

Pour rappel, initialement prévu pour mars dernier, le livre de l’ancien ancien conseiller à la sécurité nationale a été victime de nombreuses tentatives de censure de la part des avocats de la Maison-Blanche. Il faut dire que l’ouvrage se montre assez virulent quant au leadership de Donald Trump. Il révèle notamment que ce dernier aurait demandé de l’aide à Xi Jinping pour assurer sa réélection à la tête du pays.

Après une première plainte portée contre John Bolton le 16 juin dernier pour avoir laissé des informations classées confidentielles dans son ouvrage, le ministère de la Justice américain a été jusqu’à demander une audition pour interdire la publication du livre, pour des raisons similaires.

Dans la demande déposée le 17 juin auprès d’une cour du District de Columbia, le ministère de la Justice assure ne pas chercher à « censurer un aspect légitime du manuscrit ». Cependant, pour l’Union internationale des éditeurs (UIE ou IPA, International Publishers Association), ces diverses interventions vont à l’encontre des libertés de publier. 
 
La liberté d’expression ne doit jamais être tenue pour acquise

Dans un communiqué en date du jeudi 18 juin, l’association, qui a pour mission de défendre le principe de liberté de publier, a décidé d’intervenir pour dénoncer ce qui pour eux s’apparente vraisemblablement à de la censure. Et de réaffirmer leur opposition envers toute tentative ou menace de restriction de cette liberté.

« John Bolton et Simon & Schuster jouent tout deux un rôle essentiel dans une démocratie qui respecte la liberté de publier et qui permet un dialogue éclairé sur des questions importantes de droits nationaux » a tenu à souligner Kristenn Einarsson, à la tête du comité pour la liberté de publier de l’UIE. Et d’affirmer : « De tels livres méritent d’être publiés. »

José Borghino, secrétaire général de l’institution a à son tour voulu rappeler que les États-Unis étaient un bastion de la liberté d’expression. « La position ferme de Simon & Schuster face à la pression du président Trump en témoigne », explique-t-il dans le communiqué. 

« Mais voir la plus haute institution des États-Unis tenter de faire taire un auteur et un éditeur envoie un signal terriblement négatif à travers le monde. Il nous rappelle que la liberté d’expression ne doit jamais être tenue pour acquise et doit être défendue chaque fois qu’elle est attaquée » a-t-il dénoncé. 

Adam Rothberg, vice-président chargé de la communication au sein du groupe Simon & Schuster, s’est dit très reconnaissant du soutien de ses collègues du monde entier. « La capacité de publier, libre de toute influence ou ingérence extérieure, est la liberté la plus chère à chaque éditeur », a-t-il souligné. « Et nous sommes heureux de travailler en accord avec l’Union internationale des éditeurs pour protéger cette liberté et lutter pour la préserver. »
 
Photo d’illustration : via International Publishers Association — IPA, LinkedIn
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.