Cerveaux, zombies et bibliothèques : mobilisation générale

Clément Solym - 26.05.2011

Edition - Bibliothèques - zombies - cerveaux - bibliothèque


L'Angleterre n'est plus seule à) se battre pour préserver les bibliothèques de son territoire, toutes menacées de fermeture, de coupure de budget et d'autres choses joyeuses de ce genre.

Dernièrement Alan Bennett, serviteur de Sa Majesté, s'est longuement ému de ce que ces fermetures à répétition équivalaient à de la maltraitance d'enfants. Et il a lancé une série d'attaques lourdes et virulentes contre les autorités du nord de Londres, bien décidées à faire fermer une bibliothèque publique.

Pour le dramaturge, âgé de 77 ans, « entraver l'accès d'un enfant à une bibliothèque, c'est lui provoquer des dommages à vie ». (via Telegraph)

Temps de cervelle indisponible

Eh bien le brave homme ne sera sûrement pas déçu de ce que les habitants de la ville d'Oakland viennent de décider pour sauver leurs bibliothèques. Dans le cadre du programme de restrictions budgétaires mis en place par le maire de la ville, d'obédience démocrate, il y a le projet de faire fermer 14 des 18 établissements de la ville.


Toute une campagne pour préserver les bibliothèques s'est alors impulsée, avec un dernièrement, un coup de maître en matière de communication : la défense des bibliothèques par des hordes de zombies. Et pour cause :
I write to you today not as a representative of the library, but as a private zombie.
I am a life- *and* un-life-long resident of Oakland. I love our beautiful city and its juicy, juicy brains.
Tout est pour le plus merveilleux des morceaux d'humour noir, et la page Facebook d'ajouter
LES ZOMBIES ONT BESOIN DE CERVEAUX. LES BIBLIOTHÈQUES NOURRISSENT LES CERVEAUX. LES ZOMBIES SOUTIENNENT LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE D'OAKLAND.
Les zombies se sont bel et bien retrouvés le 21 mai pour une marche symbolique, et pour le moment, aucune autre sortie de zombies n'est prévue en ville. Et l'on ignore si le maire s'est fait bouffer le cerveau....

(via Slate)