Ces auteurs qu'il fallait lire en 2011 : Hessel, Foenkinos et Stockett

Clément Solym - 28.01.2012

Edition - Economie - ventes - auteurs - France


Si vous n'avez pas lu l'un des trois auteurs alors vous êtes passés à côté des trois meilleurs vendeurs de l'année 2011. En soi, cela n'a rien de grave, mais après tout, c'est un manque culturel important. En ayant oublié ou en étant passé à côté, vous vous coupez l'échange avec un tiers qui aurait lu ces livres également...

 

Bref, ne pas avoir lu Hessel, Foenkinos et Stockett, c'est un acte anti-citoyen.

 

Rattrapez-vous donc rapidement, les livres ne sont pas bien méchants à trouver, et en l'occurrence l'un des trois est très court.

  • Stéphane Hessel, Indignez-vous ! 
  • David Foenkinos, La Délicatesse
  • Kathryn Stockett, La couleur des sentiments (traduit de l'américain par Pierre Girard)

 

Foncez donc en librairie, pour acheter les trois, et entrer dans la danse de ces grands moments de lecture nationale.

 

 

Mais sachez surtout que, le top 50 des meilleures ventes françaises, tout compris, même les taxes, a perdu 2,9 % cette année, en regard de 2010, avec 134 millions €, alors que le nombre d'exemplaires que représente ce Top, n'a pas diminué - 12 millions d'exemplaires, selon le rapport Ispos LivresHebdo.