Ces enfants qui dévorent les livres…

Clément Solym - 29.03.2009

Edition - Société - enfants - lecture - les


« Ces enfants qui dévorent les livres… » : voici le titre donné par l’émission Les maternelles à sa grande discussion du vendredi 27 mars. Provocateur direz-vous ? Point du tout, les livres de littérature jeunesse ne se sont jamais aussi bien vendus qu’à l’heure actuelle. Et, si des livres se vendent, il y a fort à parier qu’un nombre important sont lus…

La célèbre émission de France 5 organise le débat autour de parents d’enfants qui dévorent les livres. Une façon de mieux comprendre d’où peut bien venir l’envie de lire chez les petits. Mais aussi, quel « plus » cela amène aux enfants qui aiment tant tourner des pages. Peut-on vraiment dire qu’ils grandissent plus vite ?

Si jamais vous avez manqué cette dernière émission, ne paniquez pas… Vous pourrez la retrouver en intégralité sur le site de France 5.Des professionnels viennent étayer les témoignages des parents.

On y retrouve ainsi Elisabeth Brami, psychologue, psychothérapeute et coauteur de Voyelles, paru en 2009 aux éditions du Seuil et Yvanne Chenouf, professeur à l’IUFM Livry-Gargan, responsable de l’Association française pour la lecture, pour laquelle elle est coauteur d’Aux petits enfants les grands livres, publié en 2007.

Vous découvrirez aussi un reportage réalisé au sein d’une école primaire : ce sera l’occasion d’entendre la voix des enfants sur le sujet de la lecture, une petite merveille ! Un exemple d’un tout petit : « j’apprends à lire pour être intelligent ! »…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.