Ces livres anciens qui se payaient une tranche de peinture

Julien Helmlinger - 05.09.2013

Edition - International - Livre ancien - Peinture - Tranche


Au cours de la période s'étalant depuis 1650 et jusqu'à l'aube du 19e siècle, la pratique visant à cacher des peintures sur des tranches de livres en apparence banales au premier coup d'oeil aurait été particulièrement populaire. Les archives de bibliothèques en recèlent parfois de nombreux exemples qui valent le détour. 

 

 

 

 

Au sein de l'université de l'Iowa, un certain Colleen Theisen s'affaire à la sensibilisation quant aux collections et archives les plus particulières. Ces derniers temps il s'est notamment intéressé à cette pratique artistique d'avant garde dont les premières apparitions remonteraient au milieu du 17e siècle.

 

Il s'est penché tout particulièrement sur les livres Autumn, Spring, Summer et Winter, concoctés en 1837 par Robert Mudie, et dont il a mis en ligne les quelques photos ci-dessus. Des ouvrages dont les tranches ne semblent pas peintes à première vue, mais lorsque l'on les plie légèrement, leurs peintures se révèlent finalement.

 

Il en existe des sortes plus complexes, comportant parfois jusqu'à trois peintures différentes en fonction de l'inclinaison du livre-support. 

 

La bibliothèque publique de Boston en propose également toute une galerie à découvrir en ligne. Et enfin, voici une série de spécimens, en vidéos :