medias

Cession des droits de 12 grands noms de la littérature à International Literary Properties

Camille Cado - 04.06.2020

Edition - International - International Literary Properties - droits auteurs acquisitions - droits auteurs cinema vente


Dans un communiqué publié à la date du 2 juin 2020, International Literary Properties spécialisé dans la gestion et l’exploitation des droits littéraires a annoncé un accord de grande envergure avec l’agence Peters, Fraser & Dunlop. Résultat : la société a fait l’acquisition des droits des œuvres de 12 auteurs et autrices, dont Georges Simenon.
 


Initialement détenus par l’agence artistique et littéraire Peters, Fraser + Dunlop, les droits des œuvres de Georges Simenon, Eric Ambler, Margery Allingham, Edmund Crispin, Dennis Wheatley, Robert Bolt, Richard Hull, George Bellairs, Nicolas Freeling, John Creasey, Michael Innes et Evelyn Waugh appartiennent désormais à International Literary Properties.

Il s’agit du premier accord issu de « la grande liste d’acquisitions d’International Literary Properties » peut-on lire dans le document. Si le prix de la transaction n’a pas été dévoilé, la société précise qu’il s’agit d’un accord à « huit chiffres ». 

International Literary Properties sera chargé d’exploiter les œuvres de ses auteurs à travers divers médias tels que la télévision, le cinéma ou le théâtre. De son côté, Peters, Fraser + Dunlop continuera d’agir à titre d’agent littéraire.

« C’est une étape très importante pour nous dans la construction de l’entreprise », explique Hilary Strong, PDG d’ILP UK, avant de rappeler que la structure a été créée à la fin de l’année dernière. « Je suis impatiente par l’opportunité que nous offre cet héritage littéraire. Il nous tarde de trouver de nouvelles façons passionnantes de raconter leurs histoires.»
 
SUCCESSION DE DROITS : Affaire John Steinbeck 
 
« Lorsque nous avons lancé ILP, l’objectif était d’acquérir les droits des œuvres littéraires les plus importantes et les plus emblématiques du monde en vue de préserver l’héritage de leurs créateurs et de garantir le fait qu’elles apporteront du plaisir aux lecteurs pour les décennies à venir. Cette acquisition est une étape majeure vers ce but » reprend à son tour Hoffman, PDG du groupe ILP.


Photographie : Statue de Simenon à LIège (G Travels, CC BY NC 2.0)



Commentaires
30 ans après sa mort, un éditeur est capable de mettre au moins un million d'euros pour récupérer les droits de Simenon...

Ça en dit long sur le monde de l'édition : mais quand vous signez un contrat avec un éditeur, et donc que vous lui vendez vos droits PENDANT 70 ANS APRÈS VOTRE MORT, l'éditeur rechigne à vous filer quelques centaines d'euros...

Il y a quand même quelque chose de pourri dans le royaume de l'édition.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.