medias

Cette monarchie anglaise 'stupide', aux traditions 'ridicules' (Rushdie)

Clément Solym - 26.09.2010

Edition - Société - rushdie - monarchie - commentaires


Toujours pas la langue dans sa poche, le père Rushdie. Et dès qu'on lui donne l'occasion de tacler, c'est amusant, mais il s'en empare...

À 63 ans, le romancier d'origine indienne, anobli par la monarchie anglaise et consacré Commandeur de l'Ordre des arts et des lettres en France, a avoué sa manière de penser au Sunday Times sur ces coutumes et autres récompenses.

La monarchie anglaise et ses traditions en auront pris pour son grade. Selon lui, tous ces cérémonials ont quelque chose de ridicule, « ces choses archaïques, avec des reines et des chevaliers, tous un peu stupides, mais c'est ainsi ». Et puis, s'il a reçu ces honneurs de l'État français, comment aurait-il pu les refuser de la part de son propre pays ?


Ruban du Commandeur de l'Ordre des Arts et Lettres

Mais soit : il faut faire contre mauvaise fortune bon coeur et s'accommoder de ces récompenses. On le prend pour ce que c'est et comme une chose complémentaire de son propre travail. « Vous recevez votre médaille... et vous partez. » Point barre.

Ces bizarreries britanniques semblent toutefois l'avoir plus marqué que celles vécues en France. C'est en juin 2007 qu'il reçut de la reine le titre de chevalier, qui implique que l'on doive l'appeler désormais Sir Salman Rushdie. En revanche, il reçut le titre de Commandeur en 1999.

Peut-être une légère rancoeur d'avoir été consacré par la France bien avant que l'Angleterre ne reconnaisse son talent ?



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.