medias

Champs-Elysées : l'immeuble Virgin-Monoprix en vente

Clément Solym - 06.05.2012

Edition - Economie - Virgin - Monoprix - immeuble


Début mars, l'enseigne au V victorieux, faisait l'actualité. Alors qu'une série de fermetures de magasins était prévue, c'est le grand emplacement des Champs-Élysées qui allait non seulement fermer, mais surtout, les murs seraient revendus au plus offrant. Les quelque 7000 m2 de superficie de son magasin (avec 4500 m2 pour la vente uniquement) cherchaient un repreneur... (voir notre actualitté)

 

C'est dans la même journée qu'une porte-parole avait mis, ou tenté de mettre, fin aux rumeurs : « Un projet de fermeture n'est absolument pas d'actualité », indiquait-il. « Nous nous recentrons désormais sur des formats de magasins de 1.500 m² », assure par ailleurs l'enseigne, qui ne fermerait, selon sa direction pas d'autres établissements au cours de l'année 2012. 

 

Or, dans son édition du 4 mai, Le Figaro enfonce de nouveau le clou, assurant que cette fois, ce sont les propriétaires de l'immeuble qui sont bien décidés à le mettre en vente. 

 

 

 

Et ce dernier appartient à l'assureur Groupama, qui a décidé de se séparer des 27000 m2 de superficie. La somme demandée pour le 52/60 avenue des Champs-Élysées est de 500 millions €, pour un groupe qui, assurent nos confrères,en aurait bien besoin. Ayant accumulé une perte de 1,8 milliard € du fait de la dépréciation de la dette grecque, Groupama aurait donc besoin d'apports financiers rapidement. 

 

Le cabinet de conseil en immobilier Jones Sang LaSalle est en charge de cette transaction, pour les intéressés. Cité, il explique : « En 2011, une seule transaction de plus de 100 millions d'euros a été enregistrée. Au premier trimestre de cette année, cinq transactions ont été signées, démontrant la hausse des volumes unitaires des opérations, la profondeur du marché parisien et la capacité des acteurs à financer des opérations de grande taille. »

 

La problématique pour les actuels locateurs sera de savoir si le bail professionnel pourra être augmenté, et si oui, de combien, par les nouveaux propriétaires. Et en compagnon de galère, Virgin pourra cette fois trouver Monoprix, qui partage l'immeuble.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.