Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Chapitre : le juge prolonge sa réflexion d'une semaine

Antoine Oury - 20.12.2013

Edition - Librairies - Chapitre - librairie - reprise


C'est aujourd'hui que le juge chargé du dossier Chapitre, et des offres de reprise pour les 52 librairies restantes, devait rendre son verdict sur les offres déposées. Ne faisons pas durer le suspense, le rendu du jugement est reporté au 27 décembre, pour des raisons administratives liées aux fêtes de fin d'année, probablement.

 

 

Vitrine à message de la bientôt ex-librairie Privat/Chapitre #toulouse

La librairie Privat/Chapitre de Toulouse affichait une vitrine à message, en avril 2013

(charlotte henard, CC BY-SA 2.0)

 

 

Pour cette première audience de revue des offres, le juge a pris l'avis des représentants des salariés et de la direction de l'entreprise, le tout chapeauté par les administrateurs et mandataires judiciaires de la société Chapitre, placée en liquidation judiciaire le 2 décembre dernier. Cette liquidation concerne les librairies du réseau Chapitre, et non son site Internet Chapitre.com.

 

Le juge a donc décidé de rendre ses décisions le 27 décembre prochain, au plus tard, et a souhaité s'accorder une semaine de délai pour mieux examiner les différentes offres déposées avant le 2 décembre, limite déjà repoussée au 12 décembre par le tribunal

 

« Dans la plupart des cas, les avis de l'administrateur judiciaire, du mandataire judiciaire, des représentants du personnel, et des représentants de l'entreprise sont convergents. On peut donc espérer que l'avis du juge ira dans notre sens, même si les décisions lui appartiennent. Je suis tout à fait convaincu que nous aurons des décisions le 27 décembre, avec une nouvelle série de cessions à la clé », a expliqué Michel Rességuier, PDG de Chapitre.

 

Par ailleurs, un nouvel appel d'offres est prévu pour le début du mois de janvier 2014. Rappelons que 5 librairies sur les 57 que compte le réseau Chapitre ont déjà été cédées, à Rennes, Dax, Mont-Saint-Aignan, ainsi que deux établissements à Toulouse.