Charles Bukowski, vedette de prochaines enchères aux États-Unis

Orianne Vialo - 11.07.2016

Edition - Société - Charles Bukowski enchères - enchères PBA Galleries Bulowski - enchères PBA Galleries poète


Le 14 juillet prochain, la maison d’enchères américaine PBA Galleries organise une vente aux enchères dédiée au poète et écrivain Charles Bukowski. Intitulée Fine Literature with the Allen Berlinski Collection of Charles Bukowski, cette vente de près de 500 lots sera divisée en six sections et contiendra également la vente aux enchères d’œuvres littéraires d’illustres auteurs comme Samuel Becket, Ernest Hemingway, Stephen King ou encore F. Scott Fitzgerald. 

 

L'exemplaire de Factotum de Charles Bukowski, dédicacé de la main de l'auteur, mis en vente le 14 juillet prochain (PBA Galleries)

 

 

Parmi les ouvrages offerts aux plus offrants vendus par la maison d’enchères spécialisée dans les livres rares, manuscrits, photographies, littérature moderne, cartes et atlas, y figurent un manuscrit original de Journal d’un vieux dégueulasse tapé à la machine à écrire. Des modifications olographes ajoutées à l’encre rouge, la signature de l’auteur, ainsi que le changement du nom d’un personnage de l’histoire — de Harry à Marty — figurent dans cet exemplaire unique. La transcription comprend également des dessins de trois hommes et une femme sur la première page du manuscrit, qui est estimé entre 3.000 et 9.000 $.

 

La pièce placée en tête des ventes reste tout de même un des 103 exemplaires de la toute première impression de The Genius of the Crowd (éd. 7 Fleurs Presse, 1965), estimé entre 6.000 et 9.000 $. « La plupart des copies ont été confisquées par le service de police de Cleveland lors d’un raid à la librairie de Lowell menée par le département de police de Cleveland, car ils étaient accusés d’être en possession et de vendre du contenu obscène ». Il est d’ailleurs estimé que seules 40 copies de cette édition ont survécu, dont seulement 20 sont répertoriées. (via PBA galleries)

 

Une grande partie de la correspondance de Charles Bukowski sera vendue aux enchères, dont, par exemple, une lettre de Bukowski adressée à EV Griffith, dans laquelle il atteste le paiement de 50 $ pour la parution de onze de ses poèmes dans le magazine Hearse. Ces lettres sont estimées entre 700 et 1000 $.

 

Dans la seconde partie des enchères, qui concerne la mise en vente de manuscrits écrits par d’autres auteurs, l’on retrouvera un rare exemplaire de Cujo (éd. Vicking Press, 1981), l’ouvrage de Stephen King et signé de la main de l’écrivain. Si celui-ci est estimé entre 700 et 1000 $, la série complète des 20 volumes de la série Les Aubreyades (aussi connue sous le nom d’Aubrey-Maturin), écrite par Patrick O’Brian est quant à elle estimée entre 4.000 et 6.000 $. 

 

Charles Bukowski : un poète au style autobiographique très prononcé

 

Dans ses romans, l’auteur aime mettre en scène son alcoolisme, ses angoisses, les femmes ou encore la folie. Charles Bukowski, auteur américain d’origine allemande est né le 16 août 1920 à Andernach (Allemagne) arrive aux États-Unis en compagnie de ses parents, alors qu’il n’est âgé que de trois ans. Jusqu’à l’âge de 16 ans, il n’a pas le droit de fréquenter les autres enfants du quartier. C’est à cette période qu’il se découvre une passion pour l’écriture et la poésie. Après l’obtention de son certificat d’études au collège, il enchaîne les petits boulots pour tenter de s’en sortir. 

 

Parallèlement, il continue d’écrire des récits autobiographiques tout en lisant Ernest Hemingway, Louis-Ferdinand Céline ou encore Albert Camus. Ses écrits, des nouvelles et des poèmes pour la plupart finissent par être publiés dans le magazine littéraire The Outsider, période à laquelle il commence à gagner une certaine notoriété. Il publie son premier recueil de poèmes, intitulé Fleur, Poing et Gémissement Bestial en 1960. Il est alors âgé de 40 ans.

 

En 1969, Journal d’un vieux dégueulasse, un recueil de nouvelles et de chroniques est tiré à 20.000 exemplaires, et lui vaut d’être estimé par les adeptes du mouvement de la Beat Generation, mouvement dans lequel il ne se retrouve pourtant pas. Son tout premier roman, Le Postier (éd. Black Sparrow Books, 1971) est publié peu de temps après, suivi de Factotum (éd. Black Sparrow Press, 1975), et de Women (éd. Black Sparrow Press, 1978). Son livre Contes de la folie ordinaire (éd. City Lights Booksellers & Publishers) a même été adapté au cinéma en 1981 par Marco Ferreri. (via Wikipédia)