Charlie Hebdo : La marche républicaine fait vendre du Voltaire

Julien Helmlinger - 14.01.2015

Edition - International - Voltaire - Traité sur la tolérance - Marche républicaine


Après la tragédie de Charlie Hebdo, le Traité sur la tolérance de Voltaire, publié originalement en 1763 par le philosophe désireux d'écrire pour agir, est redevenu à la mode dans les librairies. Le bouquin du Siècle des Lumières a été brandi par des participants à la marche républicaine de dimanche et depuis les ventes du titre s'envolent.

 

 

 

Chez Gallimard, une porte-parole de Folio confie : « Nous avons constaté une hausse très sensible des ventes de cet ouvrage depuis les attaques, et encore plus depuis la marche de dimanche, au point que nous prévoyons une réimpression de quelque 10.000 exemplaires. »

 

Comme le rapporte l'AFP, la porte-parole ajoute qu'une autre réimpression pourrait suivre. En 2003, les 144 pages de Voltaire, aka François-Marie Arouet, ont été publiées à raison de 20.000 exemplaires dans la collection de poche Folio 2 euros, tarif et format idéaux pour les gavroches.

 

À l'origine, Voltaire avait rédigé ce texte dans le cadre de sa campagne visant à réhabiliter le protestant Jean Calas. Un homme accusé à tort et exécuté, pour avoir prétendument assassiné son fils afin d'éviter que ce dernier ne se convertisse au catholicisme. 

 

Avec cette ironie qui le caractérise, le philosophe avait plaidé en faveur du respect des croyances et l'esprit de tolérance en général. Dans son collimateur il plaça les dogmatiques de toutes obédiences, les religieux fanatiques et notamment les jésuites, desquels il reçut son éducation au collège Louis le Grand..

« La tolérance n'a jamais excité de guerre civile ; l'intolérance a couvert la terre de carnage. [...] Lorsque la paix se présente aux hommes, l'intolérance forge ses armes », écrivait-il.