Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Charlie Hebdo : Lorànt Deutsch invite à méditer au délit de blasphème

Julien Helmlinger - 24.01.2015

Edition - International - Lorànt Deutsch - Charlie Hebdo - caricature - Liberté d'expression


Interrogé par Nice-Matin, l'acteur et écrivain Lorànt Deutsch a évoqué la dernière couverture de Charlie Hebdo, celle du numéro dit des survivants, parue la semaine dernière. L'auteur d'Hexagone n'apprécie pas que la caricature puisse s'attaquer au religieux. « C'est un nouvel outrage et, pour moi, un acte irresponsable au moment où l'on doit s'interroger sur le “vivre ensemble” appelé avec tant de force par la manifestation du 11 janvier dernier. »

 


L'auteur soutient l'Hebdo en raison de « la monstruosité des crimes » terroristes, mais il est de ceux qui pensent que l'on a pas le droit de rire de tout. « La liberté d'expression est totale, dans le respect des lois de la République. Mais on devrait réfléchir au délit de blasphème, qui a été aboli. Je me sens insulté quand on s'en prend à ma religion. Ne confondons pas laïcité et anticléricalisme farouche. Vouloir opposer croyants et “pensants” comme si les premiers étaient des abrutis, cela me peine. »

 

S'il est toutefois toujours en vigueur en Alsace-Moselle, dans le reste du pays il a été abrogé, avec des limites comme l'incitation à la haine et la provocation au crime.