Chat ou SMS, des moyens de communication qui abîment la langue française ?

Clément Solym - 28.03.2010

Edition - Société - chat - SMS - communication


Les amoureux de la langue française, professeurs de français ou linguistes incriminent les nouvelles technologies. Selon certains d'entre eux, la rédaction de SMS rapides et abrégés pourraient favoriser les fautes d'orthographe, les erreurs syntaxiques et participeraient à un appauvrissement de la langue.

Les ouvrages sur la langue française rencontrent un succès public étonnant, en témoigne la réussite des publications de Bernard Pivot et Erick Orsenna.

Jean-Loup Chiflet auteur de 99 mots et expressions à foutre à la poubelle et Mais que fait l'Académie ? : Le dictionnaire des mots qui devraient exister explique l'attrait pour ce type de littérature par son aspect ludique. Il est l'inventeur de la « caféructation » (café qui bout), de la « fiascotte » (biscotte qui tombe malencontreusement en plein beurrage du matin) ou encore de l'« haïcoudo » (tenter de prendre l'accoudoir pour soi au cinéma ou dans le train).

De même, Jean-Loup Chiflet sensibilisait une assemblée joviale sur les emplois de termes tels que « tout-à-fait » pour acquiescer, des « y a pas de souci », « au jour d'aujourd'hui » un double pléonasme (euh... d'ailleurs...), « bonne fin de journée », « je te raconte pas »... Ce qui ne l'a pas empêché d'employer 17 fois « en fait » dans son dernier livre, comme le lui a rappelé un lecteur par courrier...

Camille Laurens est très sensible au grain des mots, à leur apparence (les lettres) qui lui apparaissent comme la découverte du visage d'une personne. La sonorité des mots, les calembours lui est chère tout comme l'étymologie qu'elle assimile à nouveau au passé d'une personne. Elle remarque que certains mots perdent de leur force mais apprécie les néologismes, la vitalité de la langue, l'arguot, le verlan...

Philippe Delerm qui partage avec Camille Laurens un passé d'enseignant souligne un rapport intéressé avec les mots auprès des jeunes générations. Au sujet d'une baisse du niveau de la langue française, il affirme « j'ai vu monter le niveau en langue française des meilleurs élèves



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.