Chatel propose de l'Histoire/Géo optionnelles en Terminale S

Clément Solym - 24.11.2009

Edition - Société - histoire - géographie - option


Nous vous l'annoncions vendredi dernier, Luc Chatel tient à sa réforme du lycée et a annoncé sur le site du ministère les « nouveautés » pour chaque filière.

Or, on peut découvrir avec stupeur que l'Histoire Géographie ne sera plus obligatoire en terminale S (scientifique). En allant vers une plus grande spécialisation, il semblerait au gouvernement que cette matière n'est plus vraiment indispensable pour les scientifiques.
 
Un avis que ne partage pas du tout Jacques Sapir, professeur à l’EHESS qui a pu s'exprimer dans les colonnes de Marianne 2. Pour celui-ci, il est évident que dans la filière scientifique très peu d'élèves choisiront l'option Histoire et Géographie. Et lorsque l'on sait que 50 % des lycéens (scolarisé en lycées d'enseignement général) choisissent la filière scientifique, il y a de quoi s'inquiéter de la disparition de ces enseignements fondamentaux.

Pour lui, l'Histoire et la Géographie sont profondément liés à la question de l'identité nationale. Il lui paraît donc paradoxal de les rendre optionnels pour les élèves de terminale S, alors que le débat sur l'identité nationale bat son plein.

Il évoque aussi le fait que la plupart des grandes écoles recrutent des élèves de terminale S, or ces écoles axent une partie de leur enseignement sur la compréhension du monde qui nous entoure. Comment le comprendre sans en passer par l'Histoire Géographie, se demande-t-il ?

Il conclut son article en appelant à un « mouvement de protestation le plus important et le plus large possible ». On pourra retrouver l'intégralité de son texte en suivant notre lien vers le site de Marianne 2.