Chez Amazon, le livre neuf "à partir de", une "pratique malveillante" ?

Clément Solym - 26.10.2011

Edition - Justice - Amazon - livre neuf - loi Lang


Un de nos lecteurs avait eu ce commentaire assez frappant, à l'occasion d'un sujet traitant des méthodes marketing pour le livre numérique, pratiquées chez Amazon. « C'est évident que ça doit tout de même sérieusement emmerder les éditeurs d'avoir sous les yeux une comparaison entre le prix du papier et le prix d'une version numérique pour un même titre. »


En effet, dans la commercialisation d'ebooks, Amazon a mis en place ce qu'il a baptisé « Prix Kindle », mis en relation directe avec le prix de vente du papier. De quoi saisir la différence de prix d'un seul coup d'oeil, et de progressivement contaminer l'esprit du consommateur, avec un message simple : Kindle = moins cher.

 

« Ces appellations sont de pures inventions d'Amazon et constituent une violation flagrante de la loi sur le prix unique dans son esprit, si ce n'est dans sa lettre », déplorait Guillaume Husson, secrétaire général du Syndicat de la librairie française. (voir notre actualitté)

 

Neuf fois neuf = moins cher ?

 

Or, un autre point fait pester, c'est la formulation « Neuf à partir de », qui est proposée pour les livres papier, toujours chez le marchand américain. La méthode n'est pas neuve, mais les protestations non plus...

 

 

Et pour cause. Rappel des faits : en France, une loi, dite loi Lang, pour valoriser un ministre et non loi Lindon, comme ça pourrait tout à fait être le cas, en hommage à l'éditeur qui la propulsa, une loi, donc, permet aux éditeurs de fixer le prix de vente de leurs ouvrages. Et empêche les revendeurs de pouvoir réaliser des remises sur les livres, chose qui a permis durant les 30 dernières années de conserver un réseau de librairies qui n'entraient pas en concurrence les unes avec les autres.

 

Un prix fixe pour tout le monde, et les vaches sont bien gardées

 

Avec cette petite astuce marketing, qui ne casse a priori pas trois pattes à un canard, Amazon peut donc proposer le livre au tarif de l'éditeur, mais utilise donc la subtilité du Neuf à partir de, pour promouvoir une autre offre. Qui n'est en fait, bien évidemment que de l'occasion, dont le vendeur estime que son ouvrage est neuf.

 

D'ailleurs, on retrouve juste à côté de cette mention, Occasion à partir de. Il faut alors comprendre que l'ouvrage déclaré d'occasion est dans un état moins bon que le premier, estimé Neuf.

 

Un simple clic sur la mention Neuf à partir de, permet de s'apercevoir que le livre est effectivement vendu par un particulier, et qu'effectivement, pour appâter le chaland, Amazon met en avant l'offre la plus intéressante financièrement.

 

Pas folle la guêpe...

 

Pas de quoi en faire un scandale, mais juste assez pour agacer les éditeurs, qui y trouveraient quelque chose à redire, « une pratique malveillante », reconnaît un éditeur contacté par ActuaLitté.

 

Quid ? Eh bien dans les faits, on soupçonnerait une violation de la loi Lang, qui interdit, rappelons-le, les remises. Mais en réalité, nous en sommes loin, nous précise un spécialiste de la propriété intellectuelle, attendu que l'offre est identifiée comme une occasion. Mais une fois de plus, le détournement des mots provoque l'ire, attendu que d'autres marchands n'ont pas les mêmes méthodes...

 

On ne prête de toute manière qu'aux riches, non ?

 

Contacté par ActuaLitté, Amazon n'était pas disponible pour répondre.

 

Pour approfondir

Amazon, ou le livre devenu boîte de petits pois




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.