Chine : un autre libraire victime de la répression anti-chrétienne

Clément Solym - 06.10.2020

Edition - Justice - Chine chrétiens prison - libraire prison Chine - livres chrétiens destruction


Chen Yu était libraire, spécialisé dans les ouvrages chrétiens. Son établissement comptait quelque 12.864 ouvrages, qui iront désormais rejoindre le pilon. Ainsi en a décidé de tribunal populaire de Linhai : l’homme a été condamné pour « opérations commerciales illégales ». 

P1090919
 

Ce 27 septembre, indique International Christian Concern, Chen Yu a senti tomber le couperet de la sentence : sept années de prison, et près de 25.000 € d’amende. Les ouvrages de sa librairie seront saisis et détruits, son iPhone confisqué, tout cela pour avoir commis un délit difficilement identifiable.
 
Situé dans la ville de Taizhou, dans la province du Zheijang, Chen Yu a été arrêté pour avoir commercialisé des publications religieuses non autorisées. Des importations venues de Taiwan, des États-Unis et d’autres territoires, qui ont provoqué l’irruption de la police dans sa librairie.

Une enquête au niveau national s’ouvre désormais, pour retrouver les différents clients — après examen des registres de ventes. 

Wheat Bookstore, autre librairie chrétienne, avait fait l’objet d’investigations en novembre 2019, peu après l’arrestation de Zhang Xiaomai, son propriétaire, également soupçonné d’opérations illégales. Cette fois, ce sont 20.000 ouvrages commercialisés auprès de 10.000 clients qui ont provoqué l’enquête de police. 

Et les différents clients ont dû se terrer pour ne pas être découverts. Des cas qui se multiplient en Chine, où les libraires chrétiens deviennent la cible privilégiée des pouvoirs publics.

Gina Goh, directrice d’ICC pour l’Asie du Sud-Est, dénonce la sanction à l’encontre de Chen Yu, qui révèle en réalité « à quel point le gouvernement chinois est de plus en plus effrayé par tout ce qui touche au religieux ». Au-delà des livres, tout symbole chrétien deviendrait intolérable aux yeux du Parti communiste chinois.

« La condamnation disproportionnée de chrétiens comme le pasteur Wang Yi et Chen Yu, sous le même chef d’accusation, implique que la répression contre le christianisme ne fera que s’intensifier », conclut-elle.

photo : domaine public


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.