Chinua Achebe, poète et romancier nigérian, décédé à l'âge de 82 ans

Clément Solym - 22.03.2013

Edition - International - Chinua Achebe - Nigeria - décès


Probablement l'homme qui faisait la poésie africaine, et avait participé à l'élaboration d'une littérature dans l'Afrique moderne, le romancier et poète Chinua Achebe est décédé, a annoncé l'éditeur britannique Penguin. 

 

 

Chinua Achebe

Chinua Achebe, 

cliff1066, (CC BY 2.0)

 

 

Chinua Achebe, âgé de 81 ans, fait partie des auteurs majeurs de la littérature africaine. Il s'est révélé à l'occasion de son premier livre publié en 1958, Le Monde s'effondre, et qui est devenu une référence du roman africain. Son oeuvre compte plus d'une vingtaine de titres, dont certains n'ont pas épargné les dirigeants de sa terre natale. L'écrivain réside aux États-Unis depuis 22 ans, suite à un accident de voiture et une paralysie qui le contraignent à se déplacer en chaise roulante. Son coup de plume et sa volonté d'écrire sont toujours intacts.

 

Ce point de vue, le premier sur le colonialisme, depuis un regard africain avait particulièrement marqué le public. 

 

« Je crains que cette triste nouvelle soit maintenant confirmée », a assuré Mari Yamazaki, porte-parole de la maison d'édition. Et la famille du romancier doit encore publier un communiqué pour officialiser. 

 

En novembre 2011, l'écrivain avait une nouvelle fois refusé les honneurs que lui faisait le Nigeria, en souhaitant lui remettre le prix national, généralement offert par le président. Mais l'écrivain n'en avait pas démordu : l'état de corruption du pays, qu'il dénonce, ou encore le chaos ambiant le dégoûtent. Il avait accepté plusieurs récompenses littéraires en 1979 et en 1999, alors qu'il s'estimait pleinement conscient des imperfections du pays. « Mais j'avais l'intime conviction que nous allions dépasser nos défauts », se souvient-il 

 

L'an passé, il avait publié un ouvrage particulièrement attendu, racontant sa vision personnelle de l'histoire du Biafra. À travers ce nouveau livre, Chinua Achebe confie son expérience personnelle des années de guerre civile ayant fait un million de morts entre 1967 et 1970. La période fut autant troublée par les combats que par les famines, et l'écrivain alors âgé de 37 ans et sa famille n'ont pas été épargnés par le spectacle des atrocités.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.