Christelle Goffinet-Maurin : "Je suis tombée immédiatement amoureuse"

La rédaction - 30.09.2014

Edition - Société - Académie Balzac - sélection candidats - défi littéraire


Hier, au théâtre de Paris, se déroulait le recrutement des candidats qui intégreront l'Académie Balzac, pour 20 jours d'écriture et d'apprentissage. Après six mois de campagne sur internet, ils étaient près d'une trentaine à s'être retrouvés, hier, pour les sélections. ActuaLitté, partenaire avec Chapitre.com, de cet événement, présente aujourd'hui le profil de l'ensemble des candidats retenus. Toutes les vidéos seront à retrouver sur la chaîne YouTube de L'Académie Balzac. Voici Christelle Goffinet-Maurin.

 


 

 

Âge : 39 ans
Situation : Union libre
Localisation : Meyreuil (13) , France Profession : Coordinatrice maritime

 

Centres d'intérêts

Je suis une passionnée d'Histoire, principalement de l'époque des Bourbon et des Habsbourg. Henri IV, Marie-Antoinette, Louis XIV et Sissi n'ont plus de secrets pour moi, ou presque ! Je dévore biographies et romans historiques à longueur d'année. Je m'intéresse également à l'époque de la guerre de Sécession, et à l'époque de la Seconde Guerre mondiale. J'adore également les voyages, grands ou petits, j'essaie d'en faire aussi souvent que possible sans jamais satisfaire entièrement mon envie d'évasion. Un autre domaine qui me fascine : la danse classique. Je l'ai pratiquée pendant plus de vingt ans par pur plaisir. J'ai déjà écrit une nouvelle sur le sujet. Enfin, parler de mes centres d'intérêt sans évoquer celui-ci serait presque une faute : je suis une amoureuse inconditionnelle de l'univers Disney ! Tout ce qui s'y rapporte m'enchante et a grandement contribué depuis mon enfance à développer mon imagination. J'aime également la musique, avec des goûts plus conformes à la génération de mes parents qu'à la mienne. Hormis Patrick Bruel, mes chanteurs de prédilection ne sont pas Stromae ou Amel Bent, mais... Claude François, Mike Brant, et Dalida

 

Loisirs

Outre la lecture et l'écriture qui représentent la majeure partie de mes loisirs (eh oui, j'ai fait mienne la devise d'Émile Zola : "pas un jour sans une ligne"), j'apprécie également les moments de détente en famille, les activités que je peux partager avec mes enfants, comme le cinéma, la piscine, le ski, le cheval, le karting, et même le tricot (du moins avec ma fille) ! Je fais également beaucoup de sport en salle afin d'entretenir ma forme. Adorant les escapades, j'essaie aussi d'en faire le plus possible avec ma petite famille, en France où à l'étranger. À la maison, lorsque je lâche le clavier de mon ordinateur, c'est pour jardiner (j'adore m'occuper de mes rosiers), pour cuisiner (les enfants adorent les bons petits plats) ou pour chanter (eh oui, je suis une grande fan du karaoké) ! Je joue aussi du piano, bien que je n'aie guère le temps d'apprendre de nouveaux morceaux en sus de ceux que je connais déjà.

 

Dernières lectures

Pour les trois derniers mois : Daniel Pennac : "Chagrin d'école" Claude Duneton : "Petit Louis, dit XIV" Stefan Zweig : "Marie-Antoinette" Guy Corneau : "N'y a-t-il pas d'amour heureux ?" Miklos Nyiszli : "Médecin à Auschwitz" Thomas Harris : "Hannibal Lecter" Hervé Jourdain : "Le sang de la trahison" (prix quai des orfèvres 2014) Émile Zola : "L'assommoir" (relecture pour le plaisir !)

 

Divers

L'Académie Balzac est pour moi un véritable défi que je meurs d'envie de relever ! Écrire, écrire encore et toujours, laisser les mots, les phrases naître, d'abord dans mon imagination, puis dans ma réflexion et enfin sur le papier, comme une promesse d'accomplissement, une continuité que rien n'arrêtera !

    

Biographie

Christelle Goffinet-Maurin est originaire de Marseille et maman de deux jeunes enfants. Depuis son plus jeune âge, elle est une incontestable littéraire. Elle adore lire et a également toujours aimé écrire, que ce soit des nouvelles, des poèmes, des chansons ou des romans. Ayant hérité de son grand-père ce goût de la plume, elle a à peine dix ans lorsqu'elle écrit son premier poème, « l'analyse rose » où les sujets, verbes et COD valsent dans une analyse grammaticale pas comme les autres. Son institutrice de CM2 tente de faire publier le poème, mais sans succès. En grandissant, Christelle multiplie les poèmes, chansons et petits textes, mais toujours à titre personnel. Elle passe évidemment un bac littéraire, et durant ses études, l'un de ses professeurs de français, admiratif devant la qualité de ses dissertations, lui suggère d'essayer d'écrire un livre.

Devenue adulte, l'écriture devient alors un exutoire précieux, une source d'émotions sans cesse renouvelées et l'occasion de recherches approfondies. À vingt-trois ans, Christelle arrive seconde dans un concours de nouvelles régional. Puis alors qu'elle vient d'être maman, elle se décide à se lancer dans l'écriture d'un roman complet. Elle découvre alors sur Internet le Prix du Quai des Orfèvres et décide d'y participer. Son intérêt pour les romans de la littérature policière (entre autres ceux de Fred Vargas, Agatha Christie et Mary Higgins Clark) l'a aidé à écrire un roman policier complet, reposant sur la qualité de l'intrigue et de l'écriture. Férue d'histoire de France, Christelle n'hésite pas à s'en inspirer pour trouver le sujet de son livre. Et c'est le succès lorsque son premier roman, l'Ombre du Soleil, reçoit le Prix du Quai des Orfèvres 2006.

Elle écrira ensuite un roman, « Des diamants et des crimes » dans le cadre d'un concours organisé par le magasine Historia, où elle arrivera finaliste en 2007. Malheureusement, le projet ne se concrétisera pas et le roman ne sera jamais publié. En 2008, elle remporte également le premier prix d'un concours de poésie local avec un poème intitulé « Grain d'Ivresse ». Après quelques années où elle traverse un divorce difficile, Christelle Goffinet-Maurin publie son second roman, « 2vin ki G tué », paru aux Editions THOT en 2013. Parallèlement, elle signe un contrat avec les Éditions « Nouvelles Plumes » pour la publication sous format e-book de son troisième roman, « La Dame de Pique ».

Travaillant actuellement sur plusieurs autres romans, Christelle Goffinet-Maurin poursuit en parallèle sa carrière professionnelle chez l'armateur CMA-CGM à Marseille, où elle exerce un métier qu'elle apprécie. Son temps libre, lui, est consacré à sa passion : l'écriture. L'objectif de Christelle Goffinet-Maurin est de prendre ses lecteurs « aux tripes » et de leur donner un plaisir identique à celui qu'elle éprouve en

écrivant.

 

Motivations

Bonjour chers internautes qui allez voter pour moi :) J'espère vous donner envie de m'offrir votre vote, j'espère pouvoir captiver votre attention, sur mes livres, sur mon profil, bref, j'espère que vous me donnerez la chance de participer à cette aventure, et je vous en remercie d'avance ! C'est avec beaucoup d'enthousiasme que je pose ma candidature pour avoir la chance de participer à l'aventure de l'académie Balzac. Le concept m'a immédiatement séduite, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'y vois l'opportunité de vivre une expérience formidable et pour moi toute nouvelle : adopter le temps de l'aventure un mode de vie différent de mon quotidien, celui de la télé-réalité, et en profiter pour m'adonner sans entrave à la passion qui est la mienne depuis ma plus tendre enfance : l'écriture. Participer à cette aventure m'offrirait également l'opportunité de rencontrer d'autres auteurs partageant ma passion. Et pour un écrivain, quel meilleur moyen d'enrichir ses idées, ses facultés de communication et son esprit tout entier que de travailler sur un roman à plusieurs mains ? D'un point de vue purement personnel, le challenge de l'Académie Balzac me donnerait aussi l'opportunité de réaliser un désir : celui de m'adonner à un style d'écriture différent des romans que j'ai publiés jusqu'à présent, c'est à dire de la littérature policière. J'ai envie d'écrire autre chose, des récits basés à la fois sur du vécu, de l'imaginaire, des problèmes contemporains, mais avec en commun l'émotion que j'ai appris à faire passer dans ma plume, afin que mes lecteurs prennent autant de plaisir à lire mes romans que je n'en aurai eu à les écrire. J'ai également envie d'écrire sur des sujets qui composent le quotidien de la vie avec ses bonheurs et ses tracas, des histoires où les lecteurs auront l'impression de se reconnaître au travers des personnages et des drames vécus. Tous les sujets sont riches si on sait les regarder sous le bon angle.