Christian Estrosi débouté de sa plainte contre un livre sur le djihadisme

Antoine Oury - 08.02.2019

Edition - Justice - Christian Estrosi plainte diffamation - diffamation livre djihad - les revenants livre


Christian Estrosi, maire de Nice (Les Républicains) a été débouté de sa plainte pour diffamation déposée à l'encontre de l'auteur du livre Les Revenants, David Thomson, et de son éditeur, les éditions du Seuil. Publié en décembre 2016, l'ouvrage avait été attaqué par le maire de Nice en février 2017 pour avoir relayé le témoignage d'ex-djihadiste niçois, lequel assurait que la mairie était restée inactive face à la montée du djihadisme dans la ville.

Christian Estrosi, en mars 2018 (European Committee of the Regions, CC BY-NC-SA 2.0)


C'est pour un des témoignages publiés dans le livre de David Thomson, Les Revenants, que le maire de Nice avait porté plainte pour diffamation contre l'auteur de l'ouvrage et son éditeur, les éditions du Seuil. Le rôle joué par Omar Omsen, de son vrai nom Oumar Diaby, dans le recrutement des jeunes volontaires pour le djihad était décrit dans l'ouvrage et l'un des témoins critiquait l'inaction du maire de la ville.

« Omar [Omsen] était bien connu. Quand je suis parti, ça devait faire la sixième ou septième saison de ses vidéos de propagande […]. Il savait très bien ce qu’il faisait au quartier Saint-Charles. J’en veux au maire de Nice parce qu’il était au courant de tout ça, il a laissé faire » indiquait Quentin, cité dans Les Revenants, rapporte Le Figaro.

Selon le quotidien, le tribunal correctionnel de Nice a accordé une relaxe à David Thomson, tandis que la plainte contre l'éditeur a été considérée comme nulle et prescrite. Sur Twitter, le journaliste David Thomson a salué cette décision, la qualifiant de « petite victoire du journalisme contre la post-vérité politique ».
 


La Scam, Société civile des auteurs multimédia, avait décerné en 2017 son Prix du livre Albert Londres au livre de David Thomson, saluant un journaliste qui « a fait preuve de courage, de persévérance, d'audace et d'une formidable intégrité en donnant la parole à des Français partis faire le djihad en Syrie et de retour en France ».
L'avocat de David Thomson, Me Martin Pradel, a salué « la beauté et le drame » du travail de son client, « plus nécessaire encore quand il fait mal ». 
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.