Christiane Barbe, PDG de la BAnQ, succède à Guy Berthiaume

Cécile Mazin - 17.07.2014

Edition - Bibliothèques - Banq - Christiane Barbe - PDG bibliothèques


La BAnQ, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, vient d'annoncer la prise de fonctions prochaines de Mme Christiane Barbe, qui occupera le poste de Présidente-directrice générale. Cette nomination a été annoncée en début de semaine par l'établissement, et l'entrée en vigueur se fera le 18 août prochain.

 

 

Photo : Guy Rainville

 

 

Christiane Barbe, actuellement présidente de la Commission de la fonction publique du Québec, succède ainsi à Guy Berthiaume.

 

Elle a occupé les fonctions de sous-ministre en titre au ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport de 2009 à 2011. Auparavant, elle fut sous-ministre au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine de 2004 à 2009, après avoir occupé les fonctions de sous-ministre adjointe aux régions à ce même ministère de 2001 à 2004. Sous sa gouverne, le ministère s'est vu décerner deux prix d'excellence de l'administration publique du Québec, en 2007, dans la catégorie Gouvernement en ligne pour un projet d'amélioration des services à la clientèle, puis en 2008, dans la catégorie Gestion des personnes.

 

Titulaire d'un baccalauréat en relations industrielles de l'Université de Montréal, Mme Barbe a reçu une formation de 2e cycle en administration publique de l'École nationale d'administration publique. Elle est également membre de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, qui lui a décerné, en 2011, un prix Professionnel émérite. Cette distinction récompense les réalisations exceptionnelles de membres de l'Ordre qui, par leur compétence, contribuent à l'essor de la profession et sont un modèle pour tous.

 

La semaine passée, BAnQ a inauguré un nouveau système de retour pour les documents empruntés pour la Grande Bibliothèque. L'installation comporte quatre postes de retour pour les usagers, un convoyeur visible depuis l'Espace Jeunes (niveau M) ainsi qu'un automate de tri. Le système permet d'enregistrer automatiquement et instantanément ses retours et d'obtenir un reçu.

 

Chaque semaine, une moyenne de 100 000 documents sont empruntés à la Grande Bibliothèque. Le nombre de documents empruntés depuis l'ouverture il y a 9 ans totalise 43 millions. On y enregistre quotidiennement 10.000 retours de documents.