Christine va au théâtre

Clément Solym - 07.02.2008

Edition - Société - Théâtre - national - Bretagne


Demain, Christine sera à Rennes, tandis que nous serons bien présents. Et non, petits facétieux, ce n'est pas du tout pour le Chouchenn que la ministre rendra visite à la Bretagne libre... Trois après des péripéties nomades, le TNB, ou Théâtre national de Bretagne a retrouvé des locaux salubres et sains, que l'on inaugure demain. À 18 h précisément.

En compagnie de François Pillouer, le directeur, d'Edmond Hervé, maire de Rennes, de Jean-Yves Le Drian, président du conseil régional de Bretagne et de Jean-Louis Tourenne, président du conseil général d'Ille et Vinlaine, le belle Christine sera bien encadrée.

Le bâtiment, réalisé par Antoine Stinco, accueillera les spectateurs avec un bar-restaurant de 200 couverts, une librairie et offre deux salles de spectacle de 264 et 950 places. Avec de plus, et pour le même prix, une salle polyvalente de 120 places, deux salles de ciné, et des locaux dans lesquels l'École supérieure d'Arts dramatiques se réfugiera.

On lira alors La Douleur de Marguerite Duras, et il y aura peut-être un pot pour ceux qui ne se seront pas suicidés durant l'intervalle. Créé en 1949, le Centre dramatique de l'Ouest occupe la quatrième place au rang des centres dramatiques.

Avec l'appartement de Victor, qui est plus une tragédie, d'ailleurs...