Christo, “une oeuvre hors du commun”

Clément Solym - 01.06.2020

Edition - Les maisons - Christo artiste mort - Christo Jeanne Claude - oeuvres paquets emballer


Christo Vladimiroff Javacheff, artiste originaire de Bulgarie, est décédé ce 31 mai à New York. Il travaillait avec Jeanne-Claude Denat de Guillebon, née au Maroc (morte en novembre 2009). Ce couple signait ses œuvres sous le nom Christo, ou Christo et Jeanne-Claude, avec une grande spécialité : l’empaquetage d’objets, ou de monuments.

Christo Vladimiroff Javacheff, painted portrait _DDC2107
 

Le Centre Pompidou devait proposer une exposition, reportée pour cause de pandémie, du 1er juillet au 19 octobre. 

Elle dévoile les œuvres réalisées pendant les années parisiennes du couple d’artistes, de 1958 jusqu’à leur installation à New York en 1964. Cratères, Empaquetages et Barils sont les jalons méconnus qui précèdent le magistral Pont-Neuf empaqueté (1975-1985), dont l’histoire est retracée. 

Un ouvrage supervisé par Sophie Duplaix, nommé Christo et Jeanne-Claude - Paris !, qui s’appuie sur des essais, une riche iconographie et une chronologie détaillée, vient de paraître. Ce catalogue témoigne de la genèse de cette œuvre hors du commun.

<

>


Taschen avait fait paraître un document similaire en février 2016. À mi-chemin entre l’art, l’aménagement urbain, l’architecture et l’ingénierie, il relève avant tout d’une esthétique unique : des interventions surréalistes et féériques sur l’environnement qui ont magnifié indifféremment monuments, parcs publics et centres du pouvoir. 

De quoi appréhender la carrière du couple d’artistes qui sont nés exactement le même jour, se sont rencontrés à Paris, sont tombés amoureux l’un de l’autre et ont formé un binôme créatif à nul autre pareil.


photo : thierry ehrmann CC BY SA 2.0


Commentaires
Les emballages de Christo ne m'ont jamais emballé. Transformer monuments et paysages en paquets (trop encombrants pour être transportés), j'y vois rien de poétique, artistique ou autre tique. C'est différent, rien de plus. On voile et on dévoile: coucou, le machin n'a pas disparu! N'a rien trouvé d'autre pour tuer le temps?
D'accord avec Jujube.

"Et quand je serai mort

J'veux un suaire de chez Dior". Boris Vian
Christo était un plasticien.

Non pas au sens noble et artistique du terme, mais bien à celui, littéral et consternant, d'utilisateur de plastique.

Un art de l'imposture, vain, pollueur et d'une époque à jamais révolue.

En bref : un énorme et scandaleux gâchis de plastique.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.