medias

Christophe Girard entendu par les enquêteurs sur ses liens avec Gabriel Matzneff

Antoine Oury - 05.03.2020

Edition - Justice - Christophe Girard Matzneff - Gabriel Matzneff - affaire matzneff enquete


Le travail des enquêteurs autour de l'écrivain Gabriel Matzneff se poursuit : après les perquisitions, des auditions s'organisent. Hier, l'adjoint à la maire de Paris chargé de la culture, Christophe Girard, a ainsi été entendu. Il avait été cité par Matzneff comme un soutien important, en tant que secrétaire général de la maison Yves Saint Laurent.

Christophe Girard
Christophe Girard, en 2013 (Parti socialiste, CC BY-NC-ND 2.0)


Ce mercredi 4 mars, Christophe Girard a été entendu par les enquêteurs dans le cadre d'une procédure lancée après des accusations de « viols sur mineur » prononcées à l'encontre de Gabriel Matzneff. La rencontre s'est déroulée à l'Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP), à Nanterre, rapporte l'AFP. Le principal intéressé a confirmé, dans un communiqué.

L'audition fait suite à des déclarations de Gabriel Matzneff, faites auprès d'un journaliste du New York Times, et aux différentes perquisitions menées par les enquêteurs ces dernières semaines.

Dans l'entretien, l'écrivain, visé par plusieurs procédures — pour « provocation à commettre des atteintes sexuelles et des viols sur mineurs » et « apologie de crime » d'une part, « viols sur mineur » d'autre part — avait évoqué ses anciens soutiens, déplorant leur abandon. Il avait alors cité Christophe Girard, qui, en tant que secrétaire général de la maison Yves Saint Laurent, avait organisé l'aide financière de la maison de haute couture à l'auteur.

Matzneff sortait alors d'une opération chirurgicale de l'œil, et la maison Yves Saint-Laurent payait les factures d'un hébergement à l'hôtel pour l'auteur et Vanessa Springora, selon le récit fait par cette dernière, Le Consentement (Grasset). « Nous nous occupons de tout, les repas, tout », aurait indiqué Girard à Matzneff, selon les souvenirs de l'auteur : ce soutien financier aura duré environ deux ans.
 
Interrogé par l'AFP, Christophe Girard avait démenti une proximité avec Matzneff : « La personne avec laquelle je vis depuis 25 ans ne l'a jamais rencontré. Un ami proche c'est quelqu'un qui part en vacances avec vous, qui dîne chez vous, chez qui vous allez. Eh bien, ce n'est pas le cas ! » Dans un communiqué publié après son audition, Christophe Girard indique avoir « répondu à toutes les questions qui lui ont été posées » et assure qu'« aucune autre audition de quelque nature que ce soit » n'est prévue.
 


L'écrivain avait dédié à Christophe Girard son livre La prunelle de mes yeux, paru en 1993 chez Gallimard et inspiré, notamment, par sa relation avec Vanessa Springora.

Dossier : L'affaire Matzneff, symptôme de l'omerta dans le milieu du livre


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.