Chronologie des médias : les ebooks influencent les sorties Poche

Clément Solym - 28.07.2011

Edition - Société - ebook - publier - livres


L'essor du livre numérique bouscule les habitudes, et même celles de parution des versions poches, au point de raccourcir considérablement les délais. On assiste ainsi à des parutions de livres de poche sur le marché étatsunien parfois moins de six mois après la version hardcover.

C'est un sentiment d'urgence que ressentent les éditeurs : avec la publication de la version numérique, simultanée de la version papier, pour la première édition, toute la question du poche doit être reprise. Alors que l'on constate une hausse considérable, mois après mois, des achats de livres numériques, la version poche vit des heures inquiètes, avec ce qu'elle implique de droits revendus par l'éditeur originel, vers celui qui proposera une nouvelle version, moins chère, notamment.

Raccourcir les délais, et ménager le client

Cette chronologie des médias, bien connue dans le monde de l'audiovisuel, se fait ainsi rattraper par l'engouement pour le format numérique. Ainsi, les studios hollywoodiens avaient eux-mêmes été confrontés à ce problème, et ont décidé de réduire considérablement la période séparant la sortie en salle de la version DVD d'un film.

Jane von Mehren, éditrice poche chez Random House, opère ce constat : un ebook est vendu à tarif réduit, en regard de la version hardcover, et finalement, la frustration du lecteur qui n'a pas adopté la lecture numérique doit être évitée à tout prix. « L'idée que quelqu'un puisse attendre un an est une hypothèse sur laquelle nous ne devrions plus tabler. Nous cherchons donc à raccourcir les délais. »

Véritable révolution lorsqu'il fut lancé, le format Poche donnait une seconde vie au livre, tout en assurant de nouvelles rentrées d'argent pour la maison. En présentant un nouveau livre à un tarif moindre, l'éditeur peut s'assurer de toucher un autre public, et donc donner une nouvelle audience au romancier.

Attention à sauvegarder les ventes

Pour les ebooks, le pic de vente se fait généralement lors de la sortie du livre papier - la promotion pour un titre a des répercussions sur tous les formats, chose assez logique. Sauf que, note Terry Adams, éditeur numérique et poche chez Little, Brown & Compagny, lors de la sortie de la version poche, les ventes d'ebooks ne suivent pas la même croissance.

Tout le timing se serre, puisqu'il faut arriver à proposer un titre en poche avant que les ventes de la version hardcover ne s'arrêtent, tout en rentrant dans une logique commerciale première : si la version initiale n'a pas fait assez de ventes, peu de chances qu'elle sorte en poche.

Le délai de six mois n'est pas encore généralisé chez toutes les maisons d'outre-Atlantique, mais la tendance se constate assez facilement. Pour les ouvrages de Stieg Larsson, et on le comprendra facilement en regard du succès de la trilogie, la version poche de The Girl Who Kicked the Hornet’s Nest ne s'est toujours pas faite.

Et pour cause : 2,5 millions d'exemplaires en papier vendus, et plus de 1,1 million en ebook... Pas de raison de se presser...