Claro s'attaque à la Jerusalem d'Alan Moore

Nicolas Gary - 23.11.2015

Edition - Les maisons - Alan Moore - Jerusalem roman - Claro traduction


C’est pharaonique : plus d’un million de mots, 3,6 millions de signes pour la traduction... Le second roman d’Alan Moore, Jerusalem, est une œuvre hors norme. Prévue pour une publication au printemps 2016 en version originale, les Éditions Inculte ont annoncé qu’elles feraient paraître la traduction fin 2017. Et c’est Claro qui s’est lancé dans la traduction...

 

 

 

« Nous avons le plaisir de vous le confirmer : “Jerusalem”, l’incroyable projet littéraire d’Alan Moore (Watchmen, From Hell, V pour Vendetta, etc.), sera publié en France chez inculte, fin 2017. Et c’est Claro aux commandes de cette traduction de... 3 600 000 signes ! », lance l’éditeur.

 

Nous en parlions en mars dernier, le livre aura nécessité près de 10 années d’écriture – Moore avait débuté en 2008 sa rédaction, et l’a achevée en septembre dernier.

 

Il explore le quartier de Northampton, où il a grandi, mêlant des histoires de familles à des moments historiques. Sa fille, Leah Moore, détaillait la bête en soulignant qu’il comptait 970.000 mots, quand Guerre et Paix en recense 560.000.

 

Chaque chapitre devrait être radicalement différent, on retrouvera ainsi des séquences écrites dans le style de Samuel Beckett ou encore dans une formulation totalement incompréhensible, version James Joyce. D'autres seront écrits à la manière de Dos Passos. John Bunyan et Buffalo Bill feront une apparition dans le roman. Le projet explore, entre autres thèmes, celui du continuum espace-temps, et tente de « réfuter l'existence de la mort ».

 

Christophe Claro, plus connu sous son nom de Claro, est auteur, et traducteur de longue date. Il s’était notamment attelé à des livres comme Snuff de Chuck Palahniuk en 2012. Il a fait paraître en août dernier Crash-test, aux éditions Actes Sud. 

 

Sur la toile, on peut le retrouver sur Le Clavier Cannibale, où il blogue sur tout et rien autour du livre et de la traduction. Il revenait la semaine passée sur le succès du livre d’Hemingway, Paris est une fête. « Bien sûr, le titre français y est pour quelque chose, car en anglais, le livre s’intitule A moveable Feast, autrement dit “une fête mobile”, par opposition aux “fêtes fixes”.

 

Par exemple, en anglais, si vous dites “it's a moveable feast”, ça veut dire “Il n’y a pas de date fixe”. Bien sûr, Hemingway a joué aussi sur le sens de “feast”, qu’on peut traduire par festin, banquet, réjouissances. On peut donc supposer très naturellement que si l’on avait choisi comme titre français Sans date fixe, il ne susciterait pas aujourd’hui l’engouement qu’il suscite – la notion d’imprévisible étant soudain nettement, et cruellement, moins séduisante. »


Pour approfondir

Editeur : Éditions Actes Sud
Genre : litterature...
Total pages : 240
Traducteur :
ISBN : 9782330053345

Crash-test

de Claro

Un employé affecté aux “crash-tests” chez un constructeur automobile, une strip-teaseuse se jouant de ses voyeurs mâles, un adolescent qui échappe à la cellule familiale en découvrant l’auto-érotisme dans des BD pour adultes: trois personnages en quête d’un point de rupture, d’une forme d’accident, et qui tous dansent sur le fil du rasoir au centre du sanctuaire que Claro édifie ici à Eros et Thanatos.

J'achète ce livre grand format à 19.50 €

J'achète ce livre numérique à 14.99 €