Claude Courtot, la dernière génération du surréalisme

Clément Solym - 17.08.2018

Edition - Société - Claude Courtot mort - Claude Courtot surréalisme - Courtot Benjamin Péret


Claude Courtot, écrivain proche des surréalistes, est décédé ce 5 août à l’âge de 79 ans. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, il s’impliqua dans la vie du mouvement littéraire de 1964 jusqu’à la dissolution en 1969. Il écrivit principalement des essais et quelques récits, face à l’impossibilité d’une œuvre regroupant les figures du surréalisme.




 

C’est pour son volumineux journal, Chronique d’une aventure surréaliste (en 4 tomes) qu’il restera principalement, témoignant de l’activité littéraire durant son passage. On peut y lire que son implication était totale, dans ce qui fut l’ultime sursaut du mouvement initié par Breton, Aragon et Soupault.

 

Universitaire agrégé de Lettres classiques, c’est vers le surréalisme qu’il se dirigea, choisissant de rédiger une thèse sur le mouvement. Il rencontra alors André Breton grâce à Jean-Louis Bédouin. Il avait en effet travaillé à un essai portant sur Benjamin Péret, et le Pape accepta alors de le rencontrer. 

 

Il avait à ce titre écrit dans le Recueil des Commémorations nationales 1999 sa biographie, en qualité de président de l’association des Amis de Benjamin Péret.

 

Claude Courtot a été enterré au cimetière du Père-Lachaise. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.