medias

Climat : 357 salariés dénoncent Amazon à visage découvert

Clément Solym - 27.01.2020

Edition - International - climat écologie Amazon - licencier salariés Amazon - critique environnement Amazon


Critiquer la société qui vous emploie, dans l’univers de Jeff Bezos, revient à mordre la main qui nourrit. Et donc, risquer de se faire licencier pour comportement intolérable. On-ne-critique-pas-Amazon ! Pourtant, quelque 357 employés affichent publiquement nom et fonction dans l’entreprise, pour dénoncer la politique environnementale de la firme.



tic, tac, tic, tac, tic... - pixabay licence


 

Début janvier, un écho sinistre retentissait : deux salariés étaient menacés de licenciement pour avoir ouvertement déclaré qu’Amazon n’était pas écolo-friendly. Du tout. Surtout que ces déclarations avaient été reprises dans la presse : pas du tout conforme à la stratégie de communication de la firme.


Leur message n’avait pourtant rien d’étonnant : Amazon contribue au réchauffement climatique, en fournissant ses services de cloud computing à des multinationales pétrolières et gazières.

Retour en mai 2018 : des salariés avaient tenté de faire pression sur leur employeur pour qu’il prenne les mesures nécessaires à lutter contre la crise climatique. Une manifestation s’en était suivie, et deux d’entre eux furent cloués au pilori, pour l’exemple : Maren Costa et Jamie Kowalski.
 

À l’époque, seul un avertissement option coup de règle sur les doigts en avait découlé. Sauf que ledit coup de règle consistait à les menacer de licenciement sec. Le regroupement s’était fait connaître sous le nom d’Amazon Employees for Climate Justice : il invite la société à viser une neutralité carbone d’ici 2030. Et sur Medium, voici qu’ils enfoncent le clou, cette fois à visage découvert.

 

Ils sont 357 à signer et une partie à apporter des témoignages accablants sur le rôle que prend la firme dans la destruction méthodique de la planète. Mais ce faisant, ils enfreignent les règles de communication et de relations publiques définies : personne ne parle en tant qu’Amazon ni employé d’Amazon, sans l’approbation des autorités.

 

SOS, planète en danger


Une grande partie des publications déplore pourtant, et sans détour, le comportement passif : « La recherche concernant le changement climatique est limpide. Il est inadmissible qu’Amazon continue d’aider les industries pétrolières et gazières à extraire des énergies fossiles, tout en essayant de faire taire les employés qui cherchent à s’exprimer », peut-on lire.
 

Or, s’ils décident de prendre la parole de la sorte, c’est « pour le bien-être de tous », affirment les signataires. Ils évoquent leur propre responsabilité citoyenne — mesurée à l’aune de la réussite de la firme, et donc de son impact sur l’environnement. « Il n’est pas l’heure de faire taire les salariés, surtout quand la crise climatique fait peser une menace sans précédent sur l’humanité », lit-on.
 

Amazon reste flegmatique, et dans une déclaration expédiée à Geekwire, relativise habilement. « Nos employés sont invités à s’engager de manière constructive avec les nombreuses équipes d’Amazon qui travaillent sur le développement durable et d’autres sujets. »


Et d’ajouter : « Nous appliquons une politique de communication externe et ne permettons pas aux salariés de dénigrer ni de dénaturer publiquement l’entreprise ou le travail acharné de leurs collègues qui développent des solutions à ces problèmes, difficiles. »

 

Pour l’heure, en tout cas, si le comportement n’est pas accepté, on ignore quelles répercussions leur prise de position aura.




Commentaires
C'est le genre d'action courageuse, dans l'intérêt de tous, dont on a grand besoin en ce moment. Merci à elles et à eux !
Pour le climat et Amazon il manque le groupement d'achats pour les Prime et/ou un jour de livraison fixe par semaine.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.