Climat, nucléaire : Noam Chomsky sur l'extinction de la vie humaine

Nicolas Gary - 26.10.2020

Edition - Les maisons - Noam Chomsky humanité - extinction espèce humaine - climat danger époque


AVANT-PARUTION – Comment les humains en sont-ils venus à développer la capacité funeste de s’annihiler ? Lorsque la bombe atomique est tombée sur Nagasaki le 6 août 1945, le monde entier a appris que l’intelligence humaine avait trouvé un moyen de mettre fin à une expérience vieille de 200 000 ans : la vie humaine.



 
Alors que l’humanité entrait dans l’ère nucléaire, il est rapidement devenu clair que cette capacité de destruction connaîtrait une escalade. Dès lors, tout espoir de maîtriser ce démon devrait passer par la coopération internationale, tout comme toute mesure permettant de contenir efficacement la menace de catastrophe environnementale doit être de portée mondiale. 

Noam Chomsky remonte l’histoire des menaces à l’existence humaine que représentent les armes nucléaires et le réchauffement planétaire en se demandant entre autres comme elles ont vu le jour, ont évolué et interagissent. La perspective d’une extinction de l’humanité est en effet apparue à l’aube d’une nouvelle époque géologique à laquelle des scientifiques ont donné le nom d’Anthropocène, c’est-à-dire l’époque où l’humanité et ses systèmes sociaux sont devenus de véritables forces naturelles en restructurant la planète sur le plan géomorphologique. 
 
L’avant-propos, les conférences et les interviews dont ce livre est constitué situent ces menaces dans un contexte caractérisé par la puissance sans précédent de grandes entreprises mondialisées qui ont privé les États de leur capacité de façonner l’avenir et de protéger la planète. Chomsky plaide l’urgence de conclure et de mettre en œuvre des traités internationaux sur le climat et l’armement nucléaire.

Partout dans le monde, des mouvements populaires se mobilisent pour contraindre les gouvernements à se montrer à la hauteur de ce défi sans précédent, qui met la civilisation en péril.



Considéré comme un des fondateurs de la linguistique moderne, Noam Chomsky est un des intellectuels les plus cités de l’histoire moderne et les plus influents du monde. Il est l’auteur de plus de cent livres, dont, en traduction française, Requiem pour le rêve américain (Climats, 2017), Qui mène le monde ? (Lux, 2018, trad. Julien Besse), L’Occident terroriste (Écosociété, 2015, trad. Nicolas Calvé) et Les dessous de la politique de l’Oncle Sam (Écosociété, 2016, trad. J-M Fémal). Avant d’être nommé professeur émérite de linguistique à l’Université de l’Arizona en 2017, Chomsky a enseigné pendant 50 ans au Massachusetts Institute of Technology. 



[à paraître 20/11] Noam Chomsky, trad. Nicolas Calvé – Danger d’extinction. Changements climatiques et menace nucléaire – Ecosociété – 9782897196400 – 12 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.