Club de lecture sur Twitter, un succès fulgurant et prodigieux

Clément Solym - 08.06.2009

Edition - Société - club - lecture - Twitter


Il est présentateur de radio et télévision, mais Jonathan Ross pourrait faire carrière dans le domaine littéraire avec le lancement d'un club de lecture sur Twitter. L'idée est simple : choisir un livre, le soumettre à ceux qui 'suivent' (les personnes qui partagent votre fil de conversation sortes d'amis version Facebook) et leur proposer de chroniquer l'ouvrage en 140 caractères, la limite de Twitter.

Et le grand vainqueur, Jon Ronson, avec son livre Men Who Stare at Goats, a connu un bon des ventes sur Amazon de 7000 % depuis le lancement de cette aventure. Les mini critiques publiées avaient attiré l'attention de l'éditeur, ravi de ce buzz marketing et pour assurer le coup, il avait offert une version numérique du livre pour contenter la demande.

Une incursion dans le monde des clubs de lecture, alors que celui de Richard & Judy manque cruellement d'audience et perd chaque semaine un peu plus des auditeurs pour son émission. Et Ross ne compte pas s'arrêter là : d'autres titres vont suivre, pour susciter l'envie encore une fois de lire et de découvrir, mais également de partager ses impressions sur le livre.

Alors bon. L'appel est lancé : si un présentateur un tant soit peu charismatique en France est tenté par la chose, qu'il prenne contact avec la rédaction, on s'arrangera avec lui s'il n'a pas de compte Twitter - ça risque d'être un peu plus complexe... Mais le projet mériterait vraiment d'être essayé.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.