Coco Chanel : une biographie américaine relance la thèse d'une compromission avec le régime nazi

Clément Solym - 17.08.2011

Edition - Les maisons - coco - chanel - biographie


Née en 1883, Gabrielle Bonheur Chanel dite Coco Chanel a traversé la période sombre de l’Occupation d’une façon toute particulière puisque ce fut aux bras du baron Hans Gunther von Dincklage, officier de l’armée allemande. Avec sa nouvelle biographie dont le titre est déjà fortement évocateur, Sleeping with the enemy, Coco Chanel's secret war (Au lit avec l'ennemi, la guerre secrète de Coco Chanel), le journaliste américain Hal Vaughan compte bien apporter les preuves d’une compromission avec l’ennemi.

Selon son analyse de documents restés jusque-là inédits (à cause de l’ouverture progressive des archives de l’époque), le journaliste en conclut que Coco Chanel exerça des fonctions d’espionnage pour le compte du régime nazi, tout en n’excluant pas qu’elle ait eu également des sentiments antisémites, rapporte l’AFP. Et, à la Libération, c’est une intervention de son ancien ami, Winston Churchill, qui permit à la couturière d’échapper à la justice.


Interrogée par l’AFP, Edmonde Charles-Roux, qui publia en 1974 chez Grasset L'Irrégulière ou mon itinéraire Coco Chanel, admet que les preuves deviennent quasi certaines à la lecture de cette nouvelle biographie portant sur la célèbre couturière.

Pour ne pas laisser la place occupée uniquement par les accusateurs, le groupe Chanel n’a pas tardé à répliquer, rappelant combien cette période fut trouble…Et la version du groupe est presque opposée : si elle s’est rapprochée des Allemands, Coco Chanel l’a toujours fait dans l’intention de manœuvrer pour la paix, jouant alors le rôle d’intermédiaire entre les Nazis et les Alliés…

Edmonde Charles-Roux suspend aussi son jugement sur la question, ne remettant pas l’action de Coco Chanel sur le compte de l’ambition mais bien sur des valeurs positives. Les allégations d’antisémitisme sont niées à la fois par le groupe Chanel mais aussi par l’ancienne biographe de la couturière qui la côtoya pendant près de dix ans.