medias

Coco le virus : une bande dessinée en ligne pour préparer les enfants à leur retour à l'école

Camille Cado - 05.05.2020

Edition - Société - coco le virus - coronavirus enfant bd - expliquer coronavirus enfant


CocoVirus.net offre diverses planches de bande dessinées en libre téléchargement destinés à expliquer la pandémie aux plus jeunes. Les histoires couvrent une multitude de sujets relatifs au coronavirus comme les tests de dépistages, les masques de protections, le déconfinement ou encore la peur. À l’approche du 11 mai, cette initiative bénévole, à l'initiative du CHU de Bordeaux, lance une opération spéciale « rentrée scocolaire ».
 

Créé par Marguerite de Livron, psychomotricienne et illustratrice aux côtés de son frère Paul, ingénieur, Coco le virus est une série de bandes dessinées destinée à expliquer le coronavirus aux enfants. L’objectif étant de « limiter les marques que cet épisode étrange pourrait laisser dans leur mémoire et pour les rassurer dans un quotidien qui peut devenir stressant ».

En prévision du retour en classe possible pour les écoliers à partir du 12 mai prochain, l’équipe de CocoVirus.net a décidé de confectionner des planches dédiées à cette rentrée scolaire. Plusieurs thématiques seront abordées afin d’aider au mieux les enseignants, les parents, les accompagnateurs et surtout les enfants à appréhender ce retour en classe.

Parmi lesquelles, le virus et le retour à l’école évidemment, mais aussi les gestes barrières, les masques de protections, la distanciation et la surveillance. Des sujets importants puisque « l’enseignement des gestes barrières et la transmission de consignes aux enfants [...] va jouer un rôle majeur dans la prévention d’une seconde vague de contaminations au coronavirus Covid-19 de la population française » peut-on lire sur le site.

Pour mener à bien ce projet, l’équipe bénévole s’est entourée de spécialistes du Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux et de médecins libéraux de la Région Nouvelle Aquitaine. 
 

Parler du coronavirus aux enfants, pour les rassurer et les protéger


Pour le moment, deux planches ont déjà été mises en ligne à cette adresse. Intitulée « Ce virus : parlons-en », la première planche de la série donne aux enfants des notions élémentaires autour du coronavirus. Le deuxième aborde le retour à l’école des enfants et met en scène les changements possibles que l’élève pourra rencontrer pendant sa journée de classe. 

Sans oublier de se montrer rassurant : « En tout cas, ne l’oublie pas : un jour Coco et sa bande d’affreux finiront par nous laisser tranquilles et l’école pourra recommencer tout comme avant ! »



Les autres épisodes seront mis à disposition en téléchargement au fur et à mesure de sa réalisation soit, du lundi 4 mai au samedi 9 mai. L’ensemble de ce contenu est libre de droits pour une utilisation non commerciale et peut donc être téléchargé et diffusé gratuitement, sans autorisation supplémentaire nécessaire de la part des auteurs, précisent les créateurs.
 

Aider les ados à déjouer le piège
des fake news sur le coronavirus


Pour découvrir toutes les aventures de Coco le virus, c’est à cette adresse. Les histoires sont disponibles en français, anglais, allemand, italien, espagnol, arabe, russe et néerlandais. Les fichiers sont en version PDF imprimables en format A4. Certaines lectures en langue française sont également proposées sur YouTube

Des idées d’activités comme le jeu MémoCoco, la guirlande du printemps ou encore des attestations dérogatoires de déplacement à colorier sont également proposées sur le site.

L’équipe est entièrement bénévole, et il est possible de la soutenir ici.
 




Commentaires
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.