medias

Coelho censuré en Iran, offre un ebook gratuit en riposte

Clément Solym - 11.01.2011

Edition - Société - coelho - iran - censure


L'Iran a-t-il censuré les ouvrages de Paulo Coelho ? C'est en tout cas ce que l'écrivain brésilien affirme sur son blog, alors même que ses livres ont été commercialisés depuis 1998, chez plusieurs éditeurs, sous plusieurs gouvernements. Sans Jamais connaître de problème.

Une étrange résolution, donc, alors que, selon les chiffres que le romancier avance, six millions d'ouvrages auraient été vendus dans le pays. Mais voilà : l'ordre vient de très haut.

Selon Arash Hejazi, médecin, auteur et traducteur - notamment depuis le portugais, et donc des oeuvres de Coelho - c'est le ministère de la Culture qui serait à l'origine de cette décision, en accord avec les autorités religieuses.

L'ensemble de ses ouvrages, sans distinction aucune, ont été interdits tout bonnement. « Mes amis m'ont dit que pas un seul livre portant le nom de Paulo Coelho ne serait autorisé à être publié en Iran », lui précise le traducteur.

De bien mauvaises nouvelles, mais qui ne sont pas sans solutions, puisqu'Arash propose de rendre disponible les livres en persan, par le biais du format numérique. « Je n'ai pas trouvé de moyen de les commercialiser, parce qu'il n'existe pas de e-commerce en Iran (les gens ne peuvent rien acheter en dehors de l'Iran). » Le téléchargement permettrait ainsi de lutter contre la censure.

Et le traducteur se dit prêt à traduire l'ouvrage Alpeph, pour le rendre disponible au plus grand nombre tout en contrecarrant la décision du ministère.

Le romancier s'est décidé : son livre, Aleph, sera gratuitement disponible sur internet, explique-t-il sur son blog

La ministre de la Culture, Ana de Hollanda, a officiellement déploré cette décision prise par l'Iran, et assure qu'elle prendra contact avec son homologue iranien, pour demander des explications sur cette regrettable censure.