Colette Senghor inhumée aux côtés de son époux, Léopold Sédar Senghor

Clara Vincent - 29.11.2019

Edition - International - Hommage Colette Senghor - Léopold Sédar Senghor - négritude poète écrivain


Hier, jeudi 28 novembre, le Sénégal a rendu un dernier hommage à Colette Senghor, avant que celle-ci ne soit inhumée aux côtés de son mari, le poète Léopold Sédar Senghor, a rapporté l’AFP. 
 
Léopold Senghor - Arquivo Nacional do Brasil

Colette Senghor est décédée à l’âge de 93 ans, le 18 novembre dernier à Verson (Normandie), où elle avait établi résidence avec son mari depuis les années 1980.

Née en 1925 à Mouzey, dans la Meuse, elle est la seconde épouse de Léopold Sédar Senghor, avec qui elle s’unit en 1957. Ce dernier était alors député du Sénégal. 

Après une cérémonie en présence de l’actuel Président sénégalais Macky Sall, une messe a eu lieu dans la Cathédrale du Souvenir africain, dans la capitale sénégalaise, en souvenir de l’ancienne première dame du pays. La dépouille de Collette Senghor a par la suite été emmenée, conformément à ses dernières volontés, au cimetière Bel-Air à Dakar, où repose son époux. 
 

Après la mort de ce dernier, en 2001, Colette Senghor fait don des divers documents laissés par l’écrivain à la mairie de Verson, qui créa en son honneur l’Espace Senghor. 
 
Chantre de la "négritude", Léopold Sédar Seghor fut l’une des figures de l’indépendance des anciennes colonies françaises. Il a été le premier président de la République du Sénégal de 1960 à 1980 ainsi que le premier Africain à siéger à l’Acamédie française. 

Il avait dédié à Colette Senghor un recueil de poèmes intitulé Lettres d’hivernage, paru en 1973 au Seuil. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.