Colombie : tout Gabriel Garcia Marquez dans un documentaire

Julie Torterolo - 25.11.2015

Edition - International - Gabriel Garcia Marquez - Un mundo de Gabo  - documentaires


Ce mardi 24 novembre, le premier volet de la série documentaire, baptisée Un mundo de Gabo et produite par Canal Capital, une chaîne publique de Bogota, a été diffusé en Colombie. En 7 chapitres, le cinéaste et directeur du reportage particulièrement réputé en Colombie, Lisandro Duque, entend bien montrer l’homme aux multiples facettes qui se cachait derrière l’auteur et prix Nobel Gabriel Garcia Marquez, dit «Gabo».

 

GABRIEL GARCIA MARQUEZ (06/03/1927 — 17/04/2014)

Gabriel Garcia Marquez (In Memoriam Day, CC BY-NC 2.0)

 

 

« Il était un homme, à travers ses multiples disciplines, qui a participé et guidé la vie de la Colombie avec l’aide notamment de sa connaissance littéraire et de sa malice politique. Il connaissant de grands politiciens à travers le monde », explique Lisandro Duque à la principale agence de presse colombienne, EFE. 

 

Le documentaire creuse ainsi l’appétence de l’auteur de Cent ans de solitude ou L’Automne du patriarche pour la sphère privée et publique des hommes politiques. Décédé le 17 avril 2014 à Mexico, Gabriel Garcia Marquez a toujours été un homme engagé : il a par exemple œuvré pour la paix dans son pays, notamment en demandant au gouvernement de négocier avec divers guérilleros colombiens, rapporte EFE. 

 

« Gabriel Garcia Marquez a réussi, par son décès, à mettre d’accord pour la première fois deux ennemis jurés : les guérillas des Forces Armées Révolutionnaires Colombiennes (FARC) et l’ancien président [conservateur] Alvaro Uribe (2002-2010), qui se sont lamentés d’une seule voix à la mort de l’écrivain lauréat du prix Nobel de littérature en 1982 », relatait à cet effet le quotidien latino de Miami El Nuevo Herald après la mort de l’auteur.

 


Le réalisateur, Lisandro Duque, a souhaité peindre un portrait des plus précis : il s’est alors rendu à Bogota, Zipaquira, Aracataca, Cartagena, Barranquilla, La Havane, Mexico, Barcelone et même Paris, un grand nombre de villes dans lesquelles Gabriel Garcia Marquez a vécu, et partagé son art avec ses proches. 

 

Amis de l’auteur, universitaires ou encore biographes ont également apporté leur pierre à l’édifice au documentaire. De même, une équipe de spécialistes a mis à jour des entretiens inédits, des discours, des documents d’archives et ont visité des lieux intimes de l’auteur, précise Canal Capital dans un communiqué.

 

Lisandro Duque — qui avait déjà rencontré Gabriel Garcia Marquez il y a plus de 30 ans notamment pour l’écriture d’un script — a ainsi cherché à réunir toutes les pièces « du puzzle de sa vie et carrière » afin de mieux comprendre l’homme qu’il était, mais également le génie de la littérature, récompensé du prix Nobel de la discipline en 1982. 

 

 


Pour approfondir

Editeur : Points
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur : claude durand
ISBN : 9782020238113

Cent ans de solitude

de Gabriel Garcia Marquez

Une épopée vaste et multiple, un mythe haut en couleur plein de rêve et de réel. Histoire à la fois minutieuse et délirante d'une dynastie: la fondation, par l'ancêtre, d'un village sud-américain isolé du reste du monde; les grandes heures marquées par la magie et l'alchimie; la décadence; le déluge et la mort des animaux. Ce roman proliférant, merveilleux et doré comme une enluminure, est à sa façon un Quichotte sud-américain: même sens de la parodie, même rage d'écrire, même fête cyclique des soleils et des mots.

J'achète ce livre grand format à 8.10 €