Comics, labels, jeux de société : 2018 sonne la révolution chez Bragelonne

Nicolas Gary - 04.10.2017

Edition - Les maisons - éditions Bragelonne romans - comics Bragelonne Milady - jeux société Bragelonne


L’année 2018 portera son lot de changements : d’abord dans la logistique, avec un changement de diffusion/distribution. Ensuite, dans sa ligne éditoriale, avec un repositionnement annoncé des labels et des collections. Et dans le même temps, l’apparition de deux nouvelles approches : d’abord un retour au comics, ensuite... des choses plus ludiques.

 


 

Le premier grand changement, comme nous l’avions dévoilé la semaine passée, c’est le changement de diffusion/distribution : Milady, jusqu’à lors pris en charge par Média Diffusion, basculera donc chez Hachette pour la France, et la filiale belge, Dilibel, pour la Belgique. En revanche, Dargaud Suisse reste l’opérateur pour la Suisse, et Hachette Canada et La Boîte de diffusion pour le Québec.

 

Ce n’est pas tout : les livres poche de Milady basculeront désormais dans une nouvelle appellation, Bragelonne Poche, durant l’an prochain. Milady continuera de publier du grand format, du semi-format et du poche, mais en se concentrant sur les différentes littératures féminines – comprendre de la women’s fiction, au new adult en passant par la bit-lit.
 

Redéfinir l'identité de l'ensemble des marques

 

Ainsi, les littératures de l’imaginaire (fantasy, science-fiction, gaming, pop-culture) et le thriller seront désormais pleinement identifiés à la marque Bragelonne. Une manière de mieux distinguer les collections et de redéfinir les lignes éditoriales. « Il est logique que Bragelonne grand format conserve ses livres en format poche. Nous allons ainsi clarifier l’identité et l’offre de Milady qui s’est développée tous azimut pendant 10 ans. Et arrive aujourd’hui à maturité », assure à ActuaLitté le directeur de la publication de Bragelonne, Stéphane Marsan.

 

Concrètement, on retrouvera donc :

  • Bragelonne, collection à l’origine de la maison en 2000, c’est l’imaginaire, l’évasion et l’action, à travers la Fantasy, la science-fiction, le fantastique, le jeu vidéo, le thriller et la pop-culture. 
  • Milady, lancé en 2008, c’est le féminin et les histoires « qui font du bien » (feel-good) déclinés avec la littérature grand public, la chick-lit, le new adult, l’érotisme et la bit-lit. 
  • Castelmore, lancé en 2010, est un label jeunesse généraliste, de la petite enfance au young adult.
  • Hauteville, qui développe depuis cette année de la non-fiction narrative et des témoignages.


De même, l’identité visuelle des collections sera rafraîchie et renforcée. 
 

“Le livre de poche, une bibliothèque idéale à portée de main et petit prix”


Et à chaque label seront donc associés différentes approches : grand format, poche, beaux livres, selon les besoins. Et puis, quitte à se retrousser les manches en 2018, le groupe confie à Claire Deslandes, actuellement directrice du numérique et de Castelmore, le soin de développer deux nouveaux labels.

 

Comics et jeux de société pour 2018
 

D’abord, le retour aux comics – la ligne Milady Graphics avait été suspendue, même si l’exploitation des titres se poursuivait. « Nous l’avions mise en sommeil, en attendant un nouveau départ », indique l’éditeur.

 

Cette fois, Sullivan Rouaud prendra les commandes de Hi Comics. La ligne sera dédiée à la bande dessinée américaine, qu’elle soit issue de licences fortes ou d’artistes indépendants, et reprendra également une partie de l’héritage de Milady Graphics, comme les séries Locke & Key ou Scott Pilgrim. Le label sera diffusé par Delsol.

 

Le lancement s’opérera lors de la Comic Con Paris, avec une présentation du programme de 2018. 

 

Et puis, très attendue, une ligne de jeux de société verra le jour durant l’été 2018. Bragelonne Games est confiée à Sébastien Célerin, qui développera un catalogue dédié aux jeux de cartes, de plateau, mais aussi aux livres-jeux. Ces projets proposeront des univers inédits ou permettront de revisiter des œuvres littéraires aussi diverses que celles de H.P. Lovecraft ou de Jane Austen.
 

Ex Libris : collectez des livres rares pour devenir “Grand Bibliothécaire”


« Une bonne partie de ces jeux sont directement liés aux thèmes et aux univers de prédilection de notre catalogue imaginaire », note Stéphane Marsan. « Le projet Bragelonne Games, c’est d’abord parce que ça fait partie de nos loisirs depuis toujours et de la culture geek. J’ai commencé dans le jeu de rôle, après tout. Par ailleurs le marché du jeu de société justifie aujourd’hui que l’on se développe dans ce domaine. Bragelonne incarne toutes les déclinaisons de l’imaginaire. »

 

La ligne sera, elle, présentée durant le Festival International des Jeux à Cannes en février 2018, avec les prototypes.

 

Octobre, mois de l'Imaginaire, la littérature de demain