Comité d'Entreprise extraordinaire de Virgin le 20 février

Xavier S. Thomann - 15.02.2013

Edition - Librairies - Virgin - Redressement judiciaire - CGT


Voilà quelques semaines que Virgin Megastore est en redressement judiciaire. Nous avons eu l'occasion à plusieurs reprises d'évoquer l'actualité de la chaîne de magasins culturels. Nous apprenons aujourd'hui qu'un comité d'entreprise extraordinaire se tiendra le 20 février 2013. Une information communiquée par l'intersyndicale et la direction du groupe aujourd'hui. 

 

 

Le CE extraordinaire réunira les différents acteurs de l'affaire, à savoir les représentants du personne, la direction et l'administrateur judiciaire en la personne de Me Gérard Philippot. Ce sera l'occasion de parler des différents repreneurs et de présenter à ces repreneurs potentiels des informations concrètes sur l'entreprise. 

 

Une bonne nouvelle (relative) pour les syndicats et les membres du personnel, quin ont réclamé ce CE extraordinaire pour mettre les choses au clair. En effet, un certain nombre d'informations restent encore floues. Notons aussi que l'entreprise est encore en période d'observation — celle-ci doit durer quatre mois. 

 

Guy Olharan, délégué CGT, parle d'une « victoire » avant d'ajouter : « On ne dérogera pas à ce qu'on a toujours dit : nous voulons un projet de reprise sur l'ensemble des magasins. » Il est vrai que la presse a surtout mis l'accent sur la disparition du « Virgin des Champs », le vaisseau amiral de l'enseigne, mais ce sont bien les 26 magasins qui sont concernés. Les syndicats souhaitent la reprise de la totalité de ces magasins. 

 

Rappelons aussi que ce sont mille postes qui sont concernés. Virgin a souffert de la concurrence de la vente en ligne, et les directions successives ont eu du mal à prendre les décisions nécessaires pour trouver un nouveau modèle aux magasins.