Comme prévu, Harry Potter et l'Enfant maudit bat déjà tous les records

Orianne Vialo - 27.07.2016

Edition - International - Harry Potter et l'Enfant maudit - précommandes Harry Potter - ventes Harry Potter tome 8


Depuis la sortie du premier tome d’Harry Potter en juin 1997, le sorcier à lunettes reste une valeur sûre pour les éditeurs. Et pour cause, il s'agit de la saga de livres la plus vendue de l’histoire, avec 450 millions d'exemplaires écoulés à travers le monde. Le personnage a encore de beaux jours devant lui : presque deux mois après sa première représentation, la pièce de théâtre Harry Potter et l’Enfant maudit est encensée par les critiques et ce 8e tome se classe d’ores et déjà en tête des précommandes aux États-Unis et au Royaume-Uni. 

 

 

 

 

JK Rowling et sa fortune estimée à 7,5 milliards £ — qui pourrait bien atteindre les 17 milliards £ d’ici quelques années — n'a pas de souci à se faire. Alors que son ouvrage n'est pas encore en vente, et que la pièce Harry Potter et l'Enfant maudit n'est joué que depuis deux mois sur scène — et à salle comble à chaque fois —, les ventes et recettes estimées pour la suite des aventures du sorcier à lunettes s'annoncent bien parties.

 

La maison d’édition américaine Scholastic pensait avoir pris ses dispositions en prévoyant d’imprimer le 8e tome de la saga Harry Potter à 4,5 millions d'exemplaires. La réalité est tout autre : l’éditeur a déjà écoulé la moitié de son stock, alors que la sortie de l'ouvrage est prévue pour le 31 juillet aux États-Unis. Il semblerait qu'il faille déjà réimprimer plusieurs milliers d'exemplaires, tant la demande est forte. 

 

Pour la librairie Barnes & Noble, il semblerait qu'il s'agisse de l'ouvrage le plus précommandé depuis... la sortie du tome 7 de la série, à savoir Harry Potter et les Reliques de la Mort (2007). Dans le même temps, la librairie espère qu'il s'agira de sa plus grosse vente de l'année - ce qui ne fait pas vraiment de doute. (via The Bookseller)  

 

Le géant américain Amazon a également annoncé que le livre se classait en tête de ses préventes de livres au format papier et Kindle. Sonia Friedman, productrice de la pièce Harry Potter et l'Enfant maudit, expliquait au journal cnet : « La première chose que Jo [JK Rowling, NdR] nous a dit était 'Harry l'orphelin". Tout partait de là : comment un homme de 40 ans, qui est orphelin, sorcier et l'un des plus grands héros du monde, comment peut-il être père alors qu'il n'a eu aucune expérience avec ses parents ? »

 

Les médias semblent avoir grandement apprécié la pièce actuellement jouée au théâtre. Le 26 juillet dernier, le Palace Theatre London a levé l'embargo sur les critiques des médias sur la pièce. Les avis sont pour l'instant unanimes : d’après The Guardian, il s’agirait d’« un duel éblouissant de lumière et d’obscurité », pour The Telegraph, cette pièce est « un triomphe », tandis que The Independant insiste sur le côté « magique » de la pièce qui serait « faite sur mesure pour la scène, répondant à toutes les attentes des fans ». (via The Bookseller)