Comment vendre son livre : conseils des détaillants aux auteurs autopubliés

Clémence Chouvelon - 16.04.2015

Edition - International - auteurs autopubliés indépendants - How to sell your book - détaillants


A l'occasion d'un séminaire organisé par The Book Seller, How to Sell Your Book (Comment vendre votre livre), les détaillants ont tenu à rappeler aux auteurs autopubliés leur position dans l'industrie du livre et l'importance de réfléchir à la conception de ce dernier, son apparence, avant d'en faire la promotion. Lesdits auteurs feraient preuve d'arrogance face aux autres métiers de l'industrie. 

 

 

Library books

(faungg's photo CC BY-ND 2.0)

 

 

Parmi les détaillants présents à ce séminaire, le 14 avril, Henry Layte de The Book Hive, une librairie de Norwich en Angleterre, a déclaré à propos des auteurs autopubliés qu'il serait bon de « veiller à leur attitude vis-à-vis de leur livre et leur position dans l'industrie avant d'approcher les revendeurs. On reçoit des personnes au discours assez arrogant : “Je suis un auteur autopublié, qu'est-ce que vous allez faire ?”. »

 

L'homme conseille aux auteurs indépendants de ne pas envoyer de copies de leur ouvrage, du fait du volume de livres qu'il reçoit : « Une fois, quelqu'un nous a envoyé son livre puis une facture trois mois plus tard. Tout est parti à la poubelle. »

 

Promouvoir auprès des revendeurs son livre pour les auteurs autopubliés, c'est aussi faire attention aux goûts de ceux-ci, explique O'Reilly Sheila, de la librairie londonienne Dulwich Books. « Ce n'est pas la peine de m'envoyer un livre de science-fiction ou de fantasy, je n'en lis pas, et y a un nombre inimaginable de livres que je voudrais lire. » Elle ajoute également des conseils de base, comme prendre garde à ce que le livre ait une reliure, un numéro ISBN ou qu'il tienne dans une étagère. Élémentaire mon cher. 

 

Matt Bates a acheté pour W H Smith Travel des œuvres d'auteurs autopubliés, comme celui de Piers Alexander, The Bitter Trade, ou celui de Jasper Gibson A Bright Moon for Fools, qui s'est vendu à 9.000 exemplaires depuis l'été dernier. Il a choisi ces livres, car ils semblaient « impressionnants » et « professionnels » : « Je suis à la recherche d'un produit qui semble solide et commercial ». (via The Bookseller


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.