medias

“Compagnons de voyage” : découvrir les classiques des quatre coins du monde

Camille Cado - 16.07.2020

Edition - Les maisons - collection vendemiaire editions - compagnon de voyage collection - Rene de Ceccatty


À la rentrée prochaine, les éditions Vendémiaire proposeront une nouvelle collection, intitulée « Compagnons de voyage ». Impulsée par l’écrivain et éditeur René de Ceccatty, elle réunira des textes de littérature étrangère, qui nous inviteront à interroger notre monde, au-delà des frontières. 
 

Cette nouvelle collection rassemblera des ouvrages aux genres variés — fictions, récit autobiographique, prose, poésie ou encore théâtre — originaires des quatre coins du monde. L’objectif étant de mettre en avant « des livres qui dépassent les frontières des pays et qui sont finalement atemporelles, pour nous accompagner dans une réflexion plus large sur le monde aujourd’hui », nous explique la maison.

Il s’agit à la fois d’offrir aux lecteurs un dépaysement, un voyage à travers la psyché des auteurs, les histoires qu’ils racontent, mais également en parcourant l’histoire de leur pays. Et de mettre en avant des textes fondateurs de la littérature mondiale, encore peu connus des Français. 

« Ce sont ces livres, que ce soient des classiques ou des témoignages émouvants d’expériences vécues en d’autres temps, qui deviennent nos compagnons les plus proches » explique René de Ceccatty. 
 

Racisme, domination masculine...
 

La collection s’ouvrira le 3 septembre prochain avec Pénombre de l’aube (trad. Jean Pavans), l’autobiographie de  l’Afro-Américain militant de la libération antiraciale W.E.B. Du Bois (1868-1963), précurseur de Martin Luther King et Malcolm X.

William Edward Burghardt Du Bois est l’une des plus grandes figures de l’histoire noire américaine. Écrivain et essayiste, il a publié une autobiographie et des romans. Deux de ses ouvrages ont déjà été traduits en français : Les Âmes du peuple noir et Les Noirs de Philadelphie (La Découverte, 2007 et 2019).

Voici le synopsis pour Pénombre de l’aube :

 

« Tel est le concept de race qui a dominé ma vie, et dont j’ai tenté, en traçant son histoire, de faire le thème majeur du présent livre. » Ainsi le grand écrivain W.E.B. Du Bois, premier Afro-Américains à obtenir un doctorat à l’université de Harvard et figure incontournable de la lutte pour les droits civiques des Noirs américains au xxe siècle, analyse-t-il son projet d’autobiographie. Dans cette œuvre fondamentale, écrite en 1940 à l’âge de 72 ans, il prend son parcours comme objet d’étude pour mettre à nu les dynamiques raciales aux États-Unis.

De son enfance à l’apogée de sa carrière politique, la relecture et l’analyse de son passé deviennent sous sa plume le terreau d’une réflexion sur la résistance à une oppression dont les conséquences sont encore sensibles aujourd’hui.


Ce 3 septembre, marquera aussi la parution de Piccola, récit autobiographique de la romancière hollandaise Rosita Steenbeek (née en 1957), « dérangeante histoire d’une jeune femme qui tente de s’affirmer et d’échapper aux leurres et à la violence d’un monde où triomphe la domination masculine » selon les mots de René de Ceccatty, également traducteur de l’ouvrage.

Rosita Steenbeek, née en 1957, Hollandaise installée depuis plus de trente ans au cœur de Rome, a consacré de nombreux récits à sa passion pour l’Italie. Après des études de littérature et de théologie, elle a eu une brève carrière de comédienne, avant de devenir l’une des romancières néerlandaises les plus respectées dans son pays.

Voici le synopsis pour Piccola :

 

À la fin des années 1980, arrivant de sa Hollande natal à Rome, Suzanne, jeune étudiante, veut tenter sa chance en tant qu’actrice. Elle rencontre deux grandes figures de la littérature et du cinéma. Avec le premier, célèbre écrivain, elle s’engage dans ce qu’elle croit être une simple amitié, alors qu’il exige d’elle toujours davantage. Cependant, c’est auprès du second, réalisateur de génie, qu’elle entend vivre l’accomplissement de la passion au travers d’un trouble jeu amoureux. Mais aux yeux de ses vieux amants, elle n’est qu’une enfant, la piccola...

Le témoignage sincère et audacieux d’une jeune femme en quête d’elle-même, obsédée par la recherche d’une figure paternelle adorée, luttant contre la violence d’une société dominée par les préjugés masculins.

 

Japon, Argentine, Russie...
 

Suivront ensuite le classique japonais Le Roman du Genji (XIe siècle) de Murasaki-shikibu dont Kikou Yamata donna en français en 1928 la première traduction (des neuf premiers chapitres), Le Vert paradis et autres textes de l’Argentine Victoria Ocampo (1890-1979), présentés par Silvia Baron Supervielle, Boris Godounov et autres pièces de Pouchkine, traduit et présenté par Andrei Vieru.

« Parmi les titres à venir, nous envisageons le classique arabe Saïf Ben Dhi Yazan, des titres d’Edith Wharton, Rupert Brooke, Swinburne » explique l’éditeur René de Ceccatty. Avant de décrire ces premiers choix comme des textes qui « nous entraînent aux quatre coins du monde et, pour certains titres, nous rapprochent de l’époque actuelle ».

EDITION : une nouvelle collection pour faire
plonger les jeunes dans les livres


« Nous ne nous interdirons pas, en effet, de publier des auteurs vivants ou récents, dans la mesure où leurs centres d’intérêt et leur approche nous semblent rendre hommage à une certaine conception de la culture classique et manifestent une ouverture d’esprit qui traverse le temps et nous incite au voyage en nous guidant de leur regard et de leur amitié » précise-t-il. 


[à paraître 03/09] Pénombre de l’aube - W.E.B Du Bois (trad. Jean Pavans) - 408 pages - 9782363583499 - 22 €
[à paraître 03/09] Piccola - Rosita Steenbeek (trad. René de Ceccatty - 420 pages - 9782363583505 - 22 €




Dossier - Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.