medias

Compléter la loi Lang, pour préserver le réseau des librairies indépendantes

Nicolas Gary - 02.06.2013

Edition - Librairies - Loi Lang - librairie indépendante


Quelques jours avant le lancement des Rencontres de la librairie, trois libraires se sont réunis pour diffuser un Appel du 31 mai. Lettres vives (Tarascon) et Au poivre d'âne, (Manosque et La Ciotat) pointent plusieurs éléments dans un communiqué et trois axes majeurs de réflexion.

 

 

Eric Dumas, de la librairie Lettres vives

 

La loi Lang avait permis le maintien de l'existence d'un réseau de librairies face au danger de la concentration, en permettant sur tout le territoire l'accès à une offre éditoriale diversifiée et de qualité.

Le nouvel acte auquel nous appelons doit nous permettre de répondre à un nouveau défi : celui de la déshumanisation des rapports sociaux. Il doit simplement répondre à la question de la volonté, ou non, de privilégier l'existence de lieux de vente physiques favorisant le lien social et le vivre-ensemble .

Libraires et éditeurs y ont un intérêt commun. Plus globalement nous pensons que la société y a intérêt.

 

 

Eric Dumas, de Lettres vives, précise à ActuaLitté les axes de cet appel. « Ce que nous voulons, c'est arriver à fédérer des énergies autour de quelques points clefs, pour que le réseau des librairies indépendantes puisse continuer. Sinon à se développer, du moins se maintenir, face à de nouveaux obstacles, qui existent aujourd'hui, et qui n'existaient pas voilà trente ans. Ce qui nous permettrait ainsi de compléter la loi Lang, pour préserver ce réseau. »

 

 

 

Consulter l'Appel du 31 mai 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.