Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Conakry : outils numériques et les livres langues africaines

Victor De Sepausy - 15.11.2017

Edition - International - alliance éditeurs indépendants - outils numériques conakry - langues africaines numériques


Dans le cadre de Conakry, capitale mondiale du livre de l’Unesco en 2017, l’Alliance internationale des éditeurs indépendants organise une série d’activités. Pour l’occasion, sera d’ailleurs proposé un atelier sur l’édition numérique et les langues africaines. 


Sansy Kaba Diakité, commissaire général de Conakry, capitale mondiale du livre - Salon du Livre de Paris 2017
Sansy Kaba Diakité, commissaire général de Conakry, capitale mondiale du livre - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Cet atelier est organisé par le Labo numérique de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants grâce au soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie. Conçu à la demande d’éditeurs d’Afrique francophone, notamment lors de la première édition du SAELLA (Salon de l’Écrit et du Livre en Langues africaines) tenu en janvier 2016 à Bamako (voir le compte-rendu et les recommandations du SAELLA 2016 ici), il réunira 15 éditeurs d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique centrale et de Madagascar et sera animé par des éditeurs et typographes. 
 

Il a pour objectif principal d’accompagner les éditeurs indépendants dans la mise en place d’outils numériques pour réaliser des ouvrages en langues locales. En raison des alphabets et typographies utilisés, les éditeurs souhaitant réaliser des livres dans certaines langues africaines font face à plusieurs obstacles (reconnaissance de certains caractères, importation des textes dans les logiciels de mise en page, création de caractères non existants...). 

 

L’atelier explorera ainsi les outils numériques permettant de résoudre ces problèmes, notamment typographiques et de mise en page. Articulé entre séances pratiques et échanges collectifs, l’atelier permettra également un échange de savoir-faire entre éditeurs publiant en langues africaines et ayant expérimenté des logiciels et outils numériques pour réaliser et diffuser leurs ouvrages. 

 

Au fil des échanges, une série de recommandations sera réalisée, afin de rendre compte et d’interpeller les professionnels et pouvoirs publics sur les enjeux et défis restants à relever pour développer des outils numériques favorisant l’édition en langues africaines.
 

Éditions Ganndal : se battre pour faire exister le livre en Guinée


L’atelier sera enfin ponctué de tables rondes auxquelles assisteront les participants, notamment le 23 novembre de 9 h à 12 h, portant sur « L’évolution vers le livre numérique » dans le cadre du colloque sur la littérature jeunesse organisé par les éditions Ganndal au Centre culturel franco-guinéen de Conakry.

 

Les éditions Ganndal (membre et partenaire de l’Alliance en Guinée Conakry) organisent pour leur part une série d’activités :

• Colloque sur le livre de jeunesse en Afrique : du 22 au 23 novembre 

• Salon du livre de jeunesse : du 23 au 26 novembre 

• Colloque sur les défis de la promotion et de la distribution des livres en langues africaines : du 27 au 28 novembre