Fin du procès opposant des écrivains à Authors Solutions, le service de Penguin

Antoine Oury - 25.08.2015

Edition - Justice - Authors Solutions - Penguin - procès


Le procès promettait de faire couler de l'encre, dans la mesure où chaque partie campait absolument sur ses positions : depuis avril 2013, le service de Penguin Random House, Author Solutions, qui propose des formules payantes de relecture, édition et mise en avant pour des ouvrages autopubliés, était engagé dans un litige au long cours. Lancé par 3 auteurs, il aurait pu se changer en action collective, mais un accord semble avoir été trouvé.

 

Statue of Justice - The Old Bailey

(Ronnie Macdonald, CC BY 2.0)

 

 

L'affaire se termine finalement dans la douceur : le 12 août dernier, la juge Denise Cote, qui avait refusé la requalification de l'affaire en action collective, a déclaré le cas clos, après l'annonce d'un accord entre les différentes parties.

 

Les modalités de cet accord n'ont pas été dévoilées.

 

« Même si, dans ses conditions d'utilisation, Author Solutions promet de corriger les erreurs que l'éditeur fait gratuitement, c'est rarement le cas. La plupart des revenus de Author Solutions proviennent des services de correction et de marketing, qui peuvent coûter plusieurs dizaines de milliers de dollars, sans apporter ce qu'ils promettent : plus de vente de livres et plus de solutions pour les auteurs » assuraient les 3 auteurs dans leur première plainte.

 

L'affaire était quand même allée assez loin, avec l'audition de différents protagonistes impliqués au sein d'Author Solutions : le vice-président du service avait même admis que des accords existaient entre AS et certaines maisons d'édition. Ces dernières recevaient une commission si leurs auteurs souscrivaient à une ou plusieurs offres du service de Penguin Random House. 

 

Après le refus de l'action collective, l'accord était la seule option viable pour les plaignants, estiment des observateurs.

 

(via Publisher's Weekly)