Concours : Un million de dollars pour le meilleur prof du monde

Julien Helmlinger - 06.11.2013

Edition - International - Concours - Education - Professeur


Le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum et la fon­da­tion Varkey GEMS, organe qui oeuvre à l'optimisation de l'accès à l'éduca­tion des enfants défa­vo­ri­sés, lancent conjointement leur concours international depuis les Émirats Arabes unis. Ouvert aux professeurs de dif­fé­rentes natio­na­li­tés à travers le globe, celui-ci visera à récompenser le meilleur prof du monde. L'heureux élu rece­vra un prix d'un mil­lion de dollars.

 

 

 

 

Le concours désignera son lauréat, distingué parmi les can­di­da­tures envoyées indi­vi­duel­le­ment par les pays par­ti­ci­pant au concours. Les can­di­dats seront jugés par un jury inter­na­tio­nal, com­posé notam­ment d'anciens lea­ders pro­ve­nant du monde entier, d'experts de l'éducation et d'étudiants.


Il faudra encore attendre jusqu'au début de l'année prochaine pour connaître toutes les moda­li­tés pra­tiques du concours, comme le précise la fon­da­tion. Les participants pourront soumettre leurs candidatures à partir du Global Education and Skills Forum, au mois de mars prochain.


Selon la fondation, cette récompense vise à recon­naître l'importance du plus beau métier du monde, de la même manière que le Prix Nobel récom­pense les accom­plis­se­ments dans d'autres domaines. Une volonté de « mettre en avant l'impact énorme que les ensei­gnants ont sur nos vies », confie le fon­da­teur de la fon­da­tion Varkey Gems, Sunny Varkey.