Conférence concert avec Alaa El Aswany ce 27 avril : Changer d'histoires...

Clément Solym - 19.04.2019

Edition - Société - Alaa El Aswany - rencontre auteur - Actes Sud auteur


Ce 27 avril seront réunis à la Grande Halle de La Villette quatre artistes et auteurs, pour une conférence-débat, Changer d’histoires, pour changer l’histoire. Une rencontre qui fera écho aux propos de Martin Luther King JR, « Il est grand temps de passer d’une société orientée vers les choses à une société orientée vers les êtres. » 

Disappearing History
Alan LEvine - domaine public

 
Nous sommes construits à partir de fictions. Notre relation au monde, à notre environnement, notre entourage se fonde sur un faisceau d’histoires, de croyances, de mythes auxquels nous nous identifions et qui conditionnent nos agissements et nos modes de vie. Tout naît de nos récits, individuels et collectifs. De notre capacité à imaginer.
 
Face à l’effondrement écologique, voire démocratique, qui nous menace mais que nos cerveaux veulent ignorer parce qu’il fait apparaître une vision trop anxiogène, ne pourrions-nous pas inventer de nouveaux récits qui nous donnent l’impulsion, l’inspiration pour reprendre la main sur l’évolution de nos sociétés ? Et les rendre plus créatrices et vivantes — plus humaines.

Les romanciers, les poètes, les artisans du langage sont ceux qui, en premier lieu, racontent le monde mais avant tout leur(s) monde(s), ils sont les meilleurs spécimens de « l’espèce fabulatrice », chère à Nancy Huston, et à laquelle nous appartenons tous. Comment expliquent-ils ce besoin de raconter ? Quelle est l’origine de cette impérieuse nécessité qui consiste à sans cesse vouloir découvrir et faire découvrir de nouvelles histoires ? Quels sont les pouvoirs de la fiction ? Comment agissent-ils sur l’Histoire ? Sur la nôtre ? Comment peuvent-ils métamorphoser notre intériorité ? Conférer de nouveaux sens à nos existences ? Et nous donner l’envie d’agir ?

Cette « conférence-concert » réunira des écrivains, auteurs-interprètes, musiciens qui, tous à leur façon, sont aussi engagés dans des combats pour la vie et la liberté, et qui partageront avec le public de La Grande Halle de La Villette leur expérience de créateurs et leur réflexion sur ce qui peut susciter le désir d’inventer l’avenir. 

Autour de la table, pour débattre et échanger on retrouvera : 

Jeanne Cherhal est chanteuse, auteure-compositrice-interprète, pianiste et comédienne. Elle sort son premier album en 2001, les suivants, Douze fois par an, L’Eau, seront disques d’or. En 2004, elle reçoit une Victoire de la musique. Elle a été l’une des interprètes de la pièce de théâtre Les Monologues du vagin. Dès 2012, elle soutient publiquement l’action féministe des Pussy Riot. Elle milite aussi pour les travailleurs sans-papiers. Récemment, la Philharmonie de Paris lui a donné carte blanche pour rendre hommage à Barbara. 

Militant écologiste, écrivain, Cyril Dion est cofondateur du Mouvement Colibris et de la revue Kaizen. En 2015, il écrit avec Mélanie Laurent le film Demain, qui obtient le César du meilleur documentaire. Son premier roman, Imago, est publié en 2017 chez Actes Sud où il dirige aussi la collection « Domaine du possible », qui propose des ouvrages sur des solutions et des perspectives nouvelles pour l’avenir. Dans son dernier livre, Petit manuel de résistance contemporaine, paru en mai 2018, il invite ses lecteurs à considérer la place des récits comme moteur principal de l’évolution des sociétés. 

Né en 1957 dans la vallée du Nil, Alaa El Aswany est l’un des écrivains les plus célèbres du monde arabe. Son premier roman L’Immeuble Yacoubian, publié en 2006, est devenu un véritable phénomène éditorial international. Longtemps, il a exercé le métier de dentiste dans le centre du Caire. Romancier, nouvelliste, essayiste, il est traduit en une trentaine de langues et a reçu une quinzaine de prix littéraires.

Chroniqueur engagé, il défend ardemment les valeurs de la démocratie dans la presse internationale. Il est l’un des membres fondateurs du mouvement « Kifaya » (Ça suffit). En 2011, il prend une part active au Printemps arabe. Cette expérience lui inspire son roman J’ai couru vers le Nil. Alaa El Aswany vit aujourd’hui aux États-Unis où il enseigne la littérature. Poursuivi par la justicie égyptienne, il vient de saisir les Nations Unies.

Après des études d’histoire et de cinéma, Nicolas Mathieu s’installe à Paris où il exerce une multitude de métiers. En 2014, il publie son premier roman, Aux animaux la guerre. Il participe à l’adaptation du roman qui devient une série diffusée sur France 3. Son deuxième roman, Leurs enfants après eux, paru en août 2018, est salué par une critique enthousiaste, il est récompensé par plusieurs prix dont le prix Goncourt. Nicolas Mathieu vit aujourd’hui à Nancy. 


Infos pratiques : 
Samedi 27 avril — 19 h
Salle Charlie Parker 211, avenue Jean-Jaurès, 
Paris 19e (Métro Porte de Pantin) — entrée gratuite


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.