Confisqué à la mafia, ce navire de passeurs devient un bateau-bibliothèque

Nicolas Gary - 21.07.2019

Edition - International - navire mafia - bibliothèque bâteau - Pouilles culture


Le navire se nomme Kalimchè, un bateau à voile qui fut confisqué à la criminalité organisée des Pouilles, la Sacra Corona Unita. Après une année passée dans le port d’Otrante (Italie), il a été restauré par huit mineurs, dans le cadre de leurs travaux d’intérêt général, sortant de la prison où ils étaient détenus. Et désormais, Kalimchè sert de bibliothèque pour tous.


 

Le projet nommé Il Cantiere d’Amare (Le chantier d'amour) a été mis en place par l’association de promotion sociale Marcobaleno, située à Bari. Elle a obtenu le prix de l’édition 2018 du concours Orrizonti solidali (Horizons solidaires), soutenu par la Fondation Megamark. Grâce à une subvention de 90.000 €, accordée par le ministère de la Justice, cette mue de Kalimchè a été permise dans le cadre d’une réhabilitation des jeunes en situation difficile. 

En collaboration avec les associations Libera de don Luigi Ciotti et Marcobaleno située à Bari la mission est d’offrir une seconde chance à des mineurs condamnés pour différents larcins. Politiquement, cet aménagement du navire visait également à démontrer que les partenariats publics-privés peuvent déboucher sur de grandes réalisations.
 

Une perspective qui impliquait également le Centre de justice pour mineurs des Pouilles, les services de protections sociales de la Commune de Bari et la région Basilicate, voisine de celle des Pouilles. Les 8 jeunes concernés par le programme ont été accompagnés par les techniciens du chantier naval de Mar di Levante, dans le port de Bari. 

La fin du trafic d'être humains

Et en effet, Kalimchè, navire qui servait aux passeurs — traversant de Bodrum (Turquie) jusqu’à Otrante, est devenu une bibliothèque sur l’eau, ouverte à l’ensemble de la communauté : enfants et séniors pourront s’y retrouver, sur un bateau changé en promoteur de la culture. 



 
L’idée d’un bibliobateau implique surtout que le navire ne restera pas arrimé bien longtemps : la mairie et les partenaires prévoient des rencontres et lectures, le long de la côte de Bari. Une bibliothèque itinérante, qui transportera le plaisir de la lecture de ville en ville. Les différentes activités seront coordonnées avec le centre social de la ville, dans le cadre du Bari Social Book (en anglais, si, si).



 
Un espoir, symbole de rédemption et de légalité

« Ce sera la première bibliothèque construite sur l’eau, ouverte à toute la communauté, où enfants, adultes, et personnes âgées pourront se transformer et devenir les protagonistes d’une expérience passionnante », indiquait Francesca Bottalico, conseillère municipale pour le bien-être social.

Pour Don Luigi Ciotti, président de l’association Libera, « ce projet représente un espoir », souhaitant qu’il « puisse devenir un exemple à suivre pour d’autres initiatives dans la région ».  
 

Pour Giuseppe Centomani, directeur du Centro per la Giustizia Minorile di Bari, « Kalimchè incarnera désormais un symbole de rédemption et de légalité ». Et la valeur symbolique de cette transformation, de la traite d’êtres d’humains à passeur de culture, n’échappe à personne. De la mer servant aux criminels à la navigation susceptible de ramener des jeunes sur le droit chemin, que les vents soient propices à Kalimchè… 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.