Conseils de John Updike à de jeunes auteurs : "Ecrivez chaque jour !"

Nicolas Gary - 22.07.2013

Edition - John Updike - conseils pour les auteurs - travailler quotidiennement


« Mon seul devoir était de décrire la réalité telle qu'elle m'est venue - rendre au banal son magnifique dû. » Ainsi, parle John Updike, et ainsi travailla-t-il, livre après livre. Né en mars 1932, le romancier originaire de Pennsylvanie est décédé en janvier 2009. Et avec l'âge, le temps, et les ouvrages, il put se permettre de donner quelques conseils aux jeunes écrivains. Et cela commence par un travail régulier. 

 

Le jour du décès de Updike, les hommages d'auteurs américains n'ont pas manqué, depuis Philip Roth en passant par Ian McEwan, et nombre d'autres encore. « Sa mort constitue une perte pour notre littérature, qui est incommensurable », disait Roth. Alors à titre d'hommage, ce sont les conseils du maître que l'on va réécouter : en juin 2004, à l'occasion d'une interview avec l'Academy of Achievement, groupe non lucratif de Washington, qui se consacre à aider les jeunes dans leurs projets, Updike se fend de quelques conseils. 

 

D'abord, développer une habitude de travail régulière. Écrire une ou deux heures par jour, et se fixer un certain nombre de mots à écrire quotidiennement. Essayer de partager ses écrits avec un ami idéal, qui saura être franc. Ne pas avoir simplement à l'esprit l'impression de son livre, et ne jamais s'appeler ‘écrivain'.

 

De même, se souvenir que faire de l'argent n'est pas un péché. Ou encore lire ce que l'on aime et s'en inspirer pour ses livres. L'ensemble de cette interview est sur le site de l'université

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.