Consommation des ménages : en juin, foin de la crise ?

Clément Solym - 22.07.2009

Edition - Société - consommation - ménages - juin


L'Insee apporte un souffle de bonheur pour cette fin de mois de juillet, en indiquant que les capteurs sont dans le vers, avec une hausse de la consommation de 1,4 % pour le mois de juin, quand celui de mai avait accusé une sensible baisse.

Deux secteurs sont à signaler pour expliquer cette remontée : les biens durables passent à 1,3 % de mieux, de même que les biens d'équipement qui montent à 3 %.

Interrogée sur France 2, Christine Lagarde se voit confortée dans son approche, ayant assuré que juin serait « nettement » mieux, pour la consommation. « Nous allons avoir une hausse de la consommation sur le mois de juin nettement meilleure que ce que nous escomptions », avait-elle dit.


Pour elle, c'est là l'indicateur nécessaire pour conforter la position du gouvernement qui souhaite maintenir un programme de relance sur l'investissement. « Ce choix n'exclut pas certaines mesures de justice pour les ménages », assure cependant la ministre. De fait, 14 milliards des 45 prévus sont reversés pour les ménages.

D'un autre côté, bien que les chiffres de l'emploi aient récemment connu une légère remontée, notamment pour les CDD, la ministre reste prudente : « La dégradation de l'emploi devrait se poursuivre pendant plusieurs trimestres car même une reprise graduelle de l'activité ne se traduira pas par un repli immédiat du chômage. »

Même les secteurs de la presse et de l'édition, classés dans les produits manufacturés, affirme une hausse de 0,5 % sur le mois de juin.